002 mystigri marron Le Mistigri    - 158 –  Des dés pipés  - Le 15 décembre 2015

PEUR SUR LA VILLE AU SON DE LA VALSE BRUNE

La gauche a encore mené le bal et battu la mesure et les électeurs bernés !

L’enfumage a de nouveau fonctionné, comme depuis 1981 et l’intox a fait son œuvre.

En 2012 on reprochait  au Président SARKOSY de courir après le FN, cette fois-ci, la gauche en employant le vocable « ni ni » lui reproche de ne pas avoir enfourché le cheval gauchiste.

C’est impensable de voir avec quel culot ce parti se permet de gérer une élection en imposant des directives à tout le monde. Le plus étonnant c’est que cela fonctionne.

Aucun respect des électeurs que l’on a manipulés sans vergogne !

Maintenant il va falloir payer la rançon du diable puisque pour acquérir sa place au soleil certains lui ont vendu leur âme.

Comment faire confiance à  un certain Christian ESTROSI qui pendant un moment faisait la danse du ventre devant le FN et après la raclée du premier tour, s’est complètement déculotté devant les socialistes pour acquérir le siège de la région. On est en droit de penser qu’il a des convictions à directions variables selon le sens du vent et manifeste des prétentions de cumulard.

Celui-là, c’est évident, seul le pouvoir l’intéresse et il est prêt à toutes les compromissions pour l’acquérir. Comment va-t-il respecter ses engagements pris devant les 26,4% des électeurs envers lesquels il s’est prononcé au premier tour.

 Elections anti démocratiques où tous les coups ont été employés : Ton et posture haineux, menaces, insultes, intox, désinformation. Toute la panoplie de l’époque communiste y est passée.

Ce qui a permis à la gauche de sauver l’essentiel et de préserver le bipartisme dans lequel il excelle pour user des magouilles et arrangements habituels. D’ailleurs qu’on se souvienne que cette nouvelle découpe des régions c’est elle qui l’a réalisée.

Il aurait été curieux et intéressant de voir ce dont était capable le FN aux manettes des deux régions qu’il était susceptible de remporter au-delà des accords et combines. Cela n’aurait pas amené de grands chambardements sur le plan national, mais au moins on aurait été fixé sur cette ’’peste brune’’ dont on nous rabat les oreilles depuis l’avènement de la gauche au pouvoir.

Mais la caste habituelle des gouvernants gauche-droite n’est pas partageuse et seule l’intéresse la conservation de ses prérogatives. Evidemment si le FN venait à pouvoir prouver ses capacités de gestions et de changement, cela ne ferait pas les affaires de ceux qui se partagent le pouvoir.

Un troisième larron viendrait troubler la donne. Tout cela bien loin des soucis des électeurs. Mais l’échéance finira par se présenter si une évolution profonde ne se manifeste pas. On comprend mieux certaines postures et l’hystérie haineuse d’un VALLS.

Elections tronquées où on a encore noyé le poisson et dont il faudra à nouveau subir l’enfumage aux prochaines élections avec le même refrain. Magouilles et arrangements de circonstances comme à l'accoutumée. De toutes manières les socialistes si peu représentés n’avaient pas la moindre chance de figurer en position honorable. La tension va retomber et petit à petit les choses habituelles vont reprendre leur cours.

On va voir si la profession de foi de Xavier BERTRAND sera réalisable avec le boulet socialiste à trainer. Il abandonne le cumul des mandats de député et de maire, ce qui est un bon exemple. Mais à mettre en profession de foi son appartenance gaulliste il ferait bien de relire ses gammes car cela comporte quelques réflexions  concernant l’islam dont il ferait bien de se souvenir.

 

 

 

 

 

 

Voici ce que disait le Général: " C'est très bien qu'il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France estouverte à toutes les races et qu'elle a une vocation universelle. Mais à condition qu'ils restent une petite minorité. Sinon la France ne serait plus la France. Nous sommes avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Etc... Etc..." On trouvera la suite avec son allégorie sur le mélange de l'eau et de l'huile... Pour réflexion "aux biens pensants" qui font de l'humanisme à deux balles !!!

Coup de chapeau à Valérie PECRESSE et à Laurent WAUQUIEZ qui se sont battus avec leurs propres valeurs, quoi qu’en dise le ‘’roquet’’ de service de l’Assemblée nationale. Ils ont su assumer leurs convictions avec courage et conviction. Cela change des sempiternels ‘’revenants’’.

De quoi se mêlent ces journalistes de gauche concernant ’’ NSM’’  Nathalie SUSKO-MORIZET  et ses problèmes avec le pari Républicain ? Se prendraient-ils pour des arbitres institutionnels ? Qu’ils se mêlent davantage de ce qui fait habituellement leur pain quotidien en encensant la gauche et en bla-blatant à longueur d'éditions pour ne pas dire grand chose.

On sait bien qu'on est tombé dans la génération de la communication... La "COM" comme ils disent. Sachant tout juste parler correctement le français malgré des études qui devraient leur donner la possibilité de réhausser les débats au-delà de ce qu'ils sont actuellement. On a pu constater, pendant la campagne électorale, qu’à part brasser du vent, ils n’avaient pas grand-chose à dire. Une profession peuplée de ‘‘cloportes’’ pour beaucoup. Et dire que la plus-part dans les médias nationaux émargent aux frais de la société à coups de subventions.

Egalement de parler avec un peu plus de considération d’électeurs (6 500 000) FN, qui bien qu’ils ne soient pas leur tasse de thé, méritent un peu plus de respect que le dédain envers lesquels ils s’expriment.

C’est aussi cela la « DEMOCRATIE »

Et la cerise sur le gâteau : Main dans la main « APPEL A LA FRATERNITE » pour résoudre le problème du chômage. La duplicité socialiste n’a pas de limite et la bêtise d’une certaine droite incommensurable ! LA " CONCORDE NATIONALE " dans l'intérêt du Pays ??? Ou pour celui d'un intérêt plus personnel. La "COM"... Pépère il sait faire. Il a du prendre des cours chez monsieur Pipeau !

PS_ En dernier instant Laurent WAUQUIEZ devient le N°2 du parti des Républicains. Si Bruno LEMAIRE venait en renfort dans l’encadrement du parti des Républicains ce seraient un apport de sang neuf en comparaison des FILLON, prêt à vendre père et mère pour s’asseoir sur le ‘’pot de chambre de la présidence. JUPPE un ventre mou à la CHIRAC, le faux sage insidieux qui ne fera jamais une vague. Simplement un peu moins folklorique que le clown lubrique qui nous ridiculise au sommet de la basse-cour. Et autre RAFFARIN, maquignon matois et opportuniste prêt à ramasser les miettes comme 1er sinistre ou à la rigueur récupérer la Présidence du Sénat. Des carriéristes vus et archi vus.

A chacun sa réflexion.

 « La somme de pensées différentes forme l’opinion ».

002 mystigri marron Le Mistigri vous salue bien.

15 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site