002 mystigri marron 

Le Mistigri  -  170 – BON VENT !  -  Le 24 juin 2016

ET QUE VOGUE LA GALERE !

Il devenait pénible d’avoir l’impression de tourner en rond à écrire à longueur de temps, de long et de large, les mêmes vicissitudes que traverse notre Pays à travers nos hommes politiques et les décisions qu’ils prennent.

Mais, ce jour est un peu spécial pour ne pas avoir envie de développer sur la décision du Peuple anglais de se retirer de l’Europe. Les gouvernants de ce Pays n’ont eu de cesse à tirer sur la corde pour bénéficier des avantages dans leur appartenance à l’Europe, tout en conservant un pied dedans et un pied dehors.

Messieurs les Anglais vous avez choisi le grand large, comme vous le préconisait Winston CHURCHILL, lorsqu’une décision importante doit être prise  concernant l’Angleterre.

Apparemment l’EUROPE ne leur apportait pas encore suffisamment pour que ce gouvernement anglais ait voulu tester la solidité de l’adhésion du peuple anglais. Et peut-être, espérait-il encore un arrangement favorable supplémentaire en  faisant valoir sa "DIFFERENCE" dans cette EUROPE qu'il semblait excécrer.

L’Angleterre s’est toujours sentie à part. Sa façon de penser, son histoire, et ses relations avec ses voisins du Continent européen ont toujours été imprégnés d'antagonismes.

Dans la découverte du monde, elle est entrée en contestation avec tous ses voisins dés que l’un deux découvrait un territoire et y  installait un comptoir de commerce. Voir avec les comptoirs Hollandais du Portugal en Asie et aux Indes ainsi que pour les conquêtes espagnoles ou les comptoirs Français au Canada ou aux Antilles et bien d'autres ailleurs. Une soif d'hégémonie sur les autres peuples a toujours été le moteur de cette Nation.

Trop fière pour s’impliquer dans une association de nations, son esprit de conquête et de suprématie,  d'hégémonie l’ont toujours amenée à décider selon son propre intérêt.

Le Général De GAULLE l’avait bien analysé et savait qu’en acceptant l’Angleterre dans l’UE cela deviendrait cause de discorde. Voir tous les accords et traités spécifiques en sa faveur qu’il a fallu prendre par d’incessants chantages pour qu’elle se maintienne au sein de l’UE.

Fallait-il vraiment accepter tout cela pour cimenter une Union solide et pérenne. Bien sur que non et ce référendum vient de nous le prouver. Il est heureux que ce résultat soit ce qu’il est, sinon il aurait encore fallu se plier aux desiderata de ce Pays qui n’a que faire des autres si cela ne représente pas son propre intérêt.

Mauvais calcul, car à force de déconsidérer dédaigneusement l’UE,  ses dirigeants en ont créé une image détestable.  Bel avenir pour les british avec le Pays de Galles qui veut obtenir une certaine indépendance et se désolidariser des Anglais. l’Angleterre n’a jamais été un adhérent de cœur, seulement et uniquement d’intérêts. Egalement l'Ecosse qui, elle, ne veut pas quitter l'Europe...

Nous pouvons tout de même la remercier pour le courage démocratique dont elle a fait preuve même si le résultat n’était pas celui attendu pour ceux qui avaient eu cette idée fumeuse, mais qui sera certainement assumé. Merci… Parce que ce référendum est un message clair aux autres gouvernants qui, eux n’entendent pas, du moins ne veulent pas entendre, le cri des Peuples devant le constat de ce qu’est devenu l’UE.

Triste démocratie dont nous avons fait preuve par rapport aux promesses faites, de référendums étouffés, de traités et autres engagements de la part des dirigeants français, MITTERAND-CHIRAC-SARKOSY-HOLLANDE. Ils ont craché sur la démocratie comme il n’est permis alors qu’ils n’ont de cesse d’avoir ce mot à la bouche à la moindre occasion.

Ceci en pensant que le choix de ce référendum en Angleterre soit respecté et non foulé aux pieds comme cela le fût pour ainsi dire deux fois en France (avec le fameux plan B de FABIUS) et 2005 référendum français traité de Lisbonne.

Les concepteurs et fondateurs de Jean MONNET et Robert SCHUMAN seraient désabusés à constatant ce qu’est devenue leur utopique idée d’Europe. Nous sommes trop différents pour qu’une fédération de 27 pays comprenant plus de 500 millions d’Européens puisse fonctionner. Soyons plus réalistes en pensant à une confédération d’Etats-Nations qui respecterait les particularismes de chacun et non pas de vouloir les fondre dans seul moule. Pas seulement basé sur le seul libéralisme commercial mais bien dans un équilibre de droits et de devoirs dans un souci d'égalité des Pays bles uns par rapport au autres.

Mais pour cela, il faudrait revenir aux fondamentaux en recréant le bloc dur de départ à 6 ou à 9 pays et prendre soin que l’Europe sociale et fiscale  soient envisagées au même niveau que le  base dans une nouvelle refonte. Dans un deuxième cercle les pays qui sont proches du minimum des niveaux exigées en leur accordant une préférence dans les échanges commerciaux. Et voir un troisième cercle avec également des préférences commerciales pour les aider à monter leur niveau pour accéder au deuxième.

Stoppons cette  vision d’une Europe passoire basée uniquement sur l’argent et non pas au bien être de ses habitants. Egalement de se protéger en réinstallant les frontières. Espérons que les accords du Touquet seront abolis et que la frontière de l’Angleterre reviendra à ses origines, Douvres, afin qu’elle récupère ces immigrés qui stationnent du côté de Calais.

Cette Europe telle qu’elle est actuellement fonctionne que dans un sens commercial et ne remplit aucunement les espérances que les peuples européens avaient mises en elle. Où est passé l'Eurpe sociale, fiscale avec une politique extérieure sécuritaire ?

Tout évolue si vite à travers ce monde mouvementé et incertain. Les populations ont besoin de sécurité et de certitude afin de retrouver une certaine sérénité. Aussi ils ont besoin de responsables à la hauteur et tant soit peu visionnaires pour anticiper et ne pas attendre que la pluie leur tombe sur la tête pour se rendre compte du temps !

Il faut réinventer l’Europe sinon l’exemple de l’Angleterre risque de contaminer d’autres  pays en incitant leur population à demander également un référendum si les choses n’évoluent pas. Aussi que les fonctionnaires de Bruxelles bien  trop largement rémunérés pour le travail effectué continuent leur politique d’incriminations auprès des entreprises.

Depuis sa mise en route, les circonstances ne sont plus les mêmes, surtout avec 27 Etats si disparates à tous les niveaux. Etouffée par une technocratie envaissante et galopante qui ne tient aucunement compte de la diversité de chaque Nation.

Et puis, concernant chaque Pays, voici ce qu'il en est de prendre l'EU comme bouc-émissaire chaque fois que les choses ne vont pas dans son propre Pays... Pourtant chaque Pas est représenté au gouvernement de l'EU à Bruelles et vote pour toute les lois qui en sortent... A penser que l'UE est devenu un "FOUTOIR" dont les Peuples ne veulent plus !!!

Dans cette caste, il serait bon d’y mettre un peu d’ordre en éclaircissant les rangs et en veillant que leur travail ne se cantonne pas à seulement à se présenter à la pointeuse mais aussi d'être plus rigoureux avec l'assiduité des élus européens.

A chacun sa réflexion.

« La somme de pensées différentes forme l’opinion ».

 

002 mystigri marron Le Mistigri vous salue bien.

 

8 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. CT 30/06/2016

L'Europe,c'est dégeu...Y a qu'à demander p.ex. aux chauffeurs routiers ...

2. TC 29/06/2016

IL Y A EU EN EUROPE DES REUSSITES INCONTESTABLES : LE PROGRAMME AIRBUS, LE PROGRAMME ERASMUS, l'agence spatiale européenne, les grands programmes de coopérations scientifiques, la mise aux normes de règles d'hygiène et de sécurité etc etc...
Ces succès sont le résultat de la mise en commun de NOS DIFFERENCES et où chacun peut apporter sa contribution, aussi modeste soit elle.
Cela cache le misérabilisme coûteux de tout le reste. Une confédération intelligente aurait suffi. Peut-être faudra-t-il attendre les progrès de l'intelligence artificielle pour nous débarrasser du coût et des méfaits de tous les incapables qui veulent ou ont voulu faire le bonheur des peuples...Ils nous ont fait croire que tout allait naturellement s'améliorer pour tous, ce que 20 ans d'inconsistences à marche forcée n'ont fait qu'accroître les détestations mutuelles (nous n'avons fait que reprendre la bonne blague russe " donne moi ta montre et je te prêterai l'heure "). Reprendre les principes de la construction originelle (Rome et ante) et reconstruire une Europe des nations et des peuples .... (dont on en entrevoit aussi l'intérêt quand on s'en trouve temporairement à l'étranger)

.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site