201 - REFLEXIONS NECESSAIRES

201 – REFLEXIONS NECESSAIRES  -  Le samedi 28 juillet 2018

IL SERAIT TEMPS DE SE POSER LES BONNES QUESTIONS ET DE VOIR AU-DELA  DE CE QUE L’ON VEUT BIEN NOUS MONTRER.

Pour la génération Française actuelle, voir aussi pour la précédente, la guerre d’Algérie semble être le fait d’un autre âge, encore plus éloignée que l’épouvantable guerre de 1914-1918, pour laquelle il y est apporté un devoir de mémoire. Il s’en est suivi de la génération suivante le fameux « PLUS JAMAIS CELA » d’où l’incrédulité et le refus d’une autre guerre. De tergiversations en tergiversations, il a bien fallu admettre la réalité en marche d‘une autre guerre voulue, celle-là, de manière  plus idéologique que la première, celle de 1939-1945 avec la période de l’occupation.

Du maintien de l’ordre,  à l’appellation  ‘’guerre d’Algérie’’, les générations qui suivent sont passées de la réalité à des pensées gauchisantes, mettant cet épisode sous le tapis, telle poussière qu’on ne veut plus voir. Grave erreur, car celle-ci est toujours présente et entretenue dans la tête de certaines communautés accueillies avec trop de générosités sur notre sol. Ce qui est grave est que ces prêches sont baignés d’idéologie culturelle, religieuse et de rancœur haineuse qu’on distille dans la tête des nouvelles générations. On en connait le but exact. Du moins pour les informés ou pour ceux qui veulent l’être sans se bander les yeux.

Pourquoi, la France dans ses anciennes colonies est ressentie avec tant de haines dont les rappeurs s’en font échos, Pourquoi cette haine des banlieues comme on aime la nommer qui est régulièrement et savamment  entretenu ? Si ces colonies n’avaient pas eu lieu, imaginez ce que serait le continent africain actuellement. Le temps des colonies est d’une autre époque, c’est certain et qu’on n’approuve pas cette réalité, cela se conçoit. Mais il n’a pas été apporté que du mauvais dans cette époque et une chance a été donné à l’Afrique d’entrer dans la modernité et la connaissance. Si certaines parties n’ont pas voulu la saisir au moment de l’indépendance, cela les regarde. Que tous ces pays aient l’honnêteté de faire la part des choses. Les ex-colonies françaises ne sont pas celles qui auraient le plus à s’en plaindre.

Une parenthèse, à l’encontre d ce qui est trop souvent pensé, l’esclavage n’est pas une invention française mais une réalité arabe qui a toujours considéré les africains comme des sous-hommes. D’ailleurs ils ne se gênaient pas non plus de venir sur les côtes européennes pour faire des razzias et prendre des otages pour en faire des esclaves. Assez d’angélisme ! L’esclavage régnait sur toute l’Afrique depuis des siècles. D’autres pays européens ont commercé ce trafic d’esclave bien avant que la France  participe à ce trafic. On peut reprocher qu’elle n’ait pas été la première à l’abolir, mais qu’après l’avoir fait qu’elle l’ait de nouveau rétabli sous Napoléon Ier. Cette réalité n’honore personne.

Puisqu’en retour de cette partie de l’Histoire nous pouvons nous même, à présent, nous sentir agressés par des comportements et des agissements sous couverts de revanches et d’idéologie mélangées, nous avons la légitimité d’y faire face et d’ouvrir les yeux sur ce qui se trame dans notre Pays pour le déstabiliser et menacer la pérennité d’une nation dans sa propre réalité et son Histoire. Les derniers évènement touchant jusqu’au cœur de la République, l’Elysée, est inquiétant et on ne peut se contenter d’une simple pirouette d’un Président et des explications en public du principal acteur sans avoir le droit à se poser bien des interrogations. Aussi lorsque j’ai connaissance de certains écrits, il me semble que le plus grand nombre parmi nous doivent en prendre connaissance afin que leurs questionnements soient avertis.

Une surveillance non officielle ni assermentée bien trop proche du pouvoir

Voici un document qu’on me fait parvenir tel que je l'ai reçu :

‘’ Révélation : Alexandre Benalla est un agent des services secrets marocains (Kenzi Adam)

Alexandre Benalla a été infiltré par Najet Vallaud Belkacem. D. R.

Par Karim B. – L’affaire du garde du corps «officieux» du président français, Emmanuel Macron, tourne au scandale d’Etat. Licencié pour avoir fait preuve de brutalité dans l’exercice de sa fonction, Alexandre Benalla est, néanmoins, l’illustration même de l’infiltration des plus hautes sphères du pouvoir français par les services des renseignements marocains.

En effet, des sources informées ont révélé à Algeriepatriotique que le déjà ex-chargé de mission auprès du chef de cabinet du président Macron est, en réalité, un agent de la DGED marocaine. Alexandre BENALLA a gravi les échelons doucement mais sûrement depuis qu’il fut introduit dans les rouages du Parti socialiste par l’ancienne ministre de l’Education, Najet Vallaud Belkacem, elle-même inféodée à Rabat, aux côtés de Rachida Dati, Myriam Al-Khomri, Audrey Azoulay et bien d’autres.

L’affaire Alexandre BENALLA met à nu la stratégie du Makhzen en France et révèle les dessous de l’acharnement des dirigeants français de toutes obédiences – PS, Les Républicains, La République en Marche – à soutenir la monarchie alaouite et à couvrir les frasques et les dépassements de Mohammed VI. C’est que le régime monarchique de Rabat a de tout temps eu un pied dans les plus hautes sphères du pouvoir en France et, depuis quelque temps, au sein de l’Union européenne où il compte de nombreux lobbyistes rémunérés avec l’argent du peuple marocain détourné par la famille régnante prédatrice protégée par Paris.

Les frasques du voyou bombardé «chargé de mission» à l’Elysée mettent Emmanuel Macron dans la gêne. Mais le battage médiatique autour de ce personnage sorti de l’ombre par on ne sait qui, ni pour quel dessein, est sciemment focalisé sur ses exactions et ses excès, mais aucun média français n’a cherché à connaître le secret qui se cache derrière son ascension fulgurante depuis François Hollande jusqu’à Emmanuel Macron qui l’a définitivement pris sous sa protection avant qu’éclate ce scandale.

La France est infestée d’agents secrets marocains qui ont accédé aux fonctions les plus sensibles, jusqu’à avoir accès aux secrets les mieux gardés. Et l’affaire Alexandre BENALLA n’est que la partie visible de l’iceberg.  K.B.‘

Ce que dit le journal algérien : ‘’ALGERIE PATRIOTIQUE’’. « le régime monarchique de Rabat a de tout temps eu un pied dans les plus hautes sphères du pouvoir en France et, depuis quelque temps, au sein de l’Union européenne où il compte de nombreux lobbyistes rémunérés avec l’argent du peuple marocain détourné par la famille régnante prédatrice protégée par Paris. »

Pour certaine personne, ci-haut désignée, il en avait été fortement question. Pour ce qui est dit dans ce texte, il incombe à chacun de se faire sa propre opinion, mais que les personnes en responsabilités ne viennent pas un jour nous dire qu’il n’en avait jamais été question. Telles que les choses, à présent, peuvent survenir jusqu’au niveau des ministères, voir de la Présidence. Il devient un devoir à chacun de nous de faire tinter les sonnettes pour éveiller l’attention. Mais certainement d‘avoir des interrogations  et ne pas fier qu’aux dires et aux apparences.

A chacun sa réflexion !

 « La somme de pensées différentes forme l’opinion ».

002 mystigri marron  Le Mistigri vous salue bien
 

 

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site