Créer un site internet

232 - COUP DE GUEULE

MANIPULATION DE L'HISTOIRE

                                    001 le mistigri

  232  COUP DE GUEULE - Le samedi 17 avril 2021

Bonjour,

J’avais cessé d’écrire des éditos (Le Mistigri) sur les anomalies pléthoriques qui existent dans notre pays.

Quelqu’un le fait tellement bien mieux sur CNEWS la 16 entre 19h-20h avec talent, cela étayé  par une érudition sans faille sur ces sujets qui fâchent. Apprécié par beaucoup tant les évidences avancées sont flagrantes, sauf pour certains idéologues bornés qui pullulent aux postes de décisions qu’ils encombrent de manières néfastes.

Mais parfois, lorsque la coupe déborde, on se sent l’obligation de réagir par un coup de gueule. Cela se rapporte à notre triste ‘’aventure algérienne’’. Décidément on n'en sortira jamais. Interprétation insultante relayée par des incompétences révélant le peu de cas qui est fait aux Anciens combattants qui, à l’époque, ont  été manipulés par des politiciens du même acabit, comme il en est fait actuellement.

C’est une insulte aux militaires qui ont accompli un devoir imposé mais, plus regrettable encore, envers le contingent d’appelés qui y a laissé une partie de sa jeunesse, avec tous ses blessés psychiquement atteints, ceux blessés dans leur chair et, hélas, ceux décédés ou disparus avec tout ce que cela comporte de douleurs supportées dans les familles.

Ce ''coup de gueule'' afin que ceux qui manipulent l’Histoire et nous manipulent encore sans vergogne sachent ce que la majorité muselée et silencieuse ressent de ces bassesses innommables. Document en cause : " Le 20 janvier 2021, l’historien Benjamin STORA a remis au Président de la République un rapport consacré aux questions mémorielles sur la colonisation et la guerre d’Algérie."

COUP DE GUEULE

A vous messieurs les ''chefs de guerre''… MAINTENANT CA SUFFIT !

Anciens combattants, nous ne sommes  bons qu’à venir meubler pour les commémorations et servir de décorum, avec nos drapeaux, pour les instances politiques… Pour le reste nous sommes devenus transparents surtout en ce qui concerne l’Algérie.

Nous n’avons  droit qu’à une considération misérable de faire valoir pour des responsables qui n’ont jamais connu le feu du combat.  Mais ils sont près à y envoyer des hommes pour se parer d’un titre de « Chef de guerre », et se faire mousser pour jouir de ‘’ce fameux plus beau jour de sa vie’’. Le premier de son espèce, dont je ne voudrai, pas même, pour encadrer une corvée de patates.

Il a terni l’image des aînés de toutes générations qui ont créé l’Histoire, là où les politiques les avaient envoyés, pour leur cracher dessus. Une Histoire qui a été plus qu’honorable, valeureuse et enrichissante que des idéologues incultes et démagogues se targuent de vouloir y rétablir une soit- disant justice.

Mais cela n’a certainement pas dû suffire puisqu’un second « Chef de guerre », de même acabit, veuille se faire le chantre d’une révision de l’Histoire de son Pays pour redorer un blason terni, tout cela pour cause d’une idéologie imbécile faite d’incapacité, de manque de réalisme et de pragmatisme. Pas une parole pour les familles endeuillées que les prédécesseurs de son espèce  ont engendrées. Pour vous, en somme ils n’étaient que les N° d’un matricule.

Mais qu’allez-vous donc faire sous l’Arc de Triomphe, lieu de mémoire des Hommes tombés,  dont vous n’avez cure ?

Pour des raisons qui nous échappent pourquoi salir la mémoire de ceux qui ont servis leur pays jusqu’à l’ultime limite. Pourquoi ce complexe de la colonisation… Si elle n’avait pas eu lieu à quel niveau seraient ces pays qui, malgré les structures et aides qu’on leur a largement prodiguées, n’ont jamais su se prendre en main et se hisser à des niveaux supérieurs.

Tout n’a certainement pas été sans erreurs commises mais le rapport gagnant pour ces pays est, de loin, certainement supérieur. Mais motus, c'est plus facile de pleurnicher et de faire pencher la balance que d'un seul côté.... Celui du méchant colon.

 Pauvre de nous devant une telle incurie de clairvoyance. Qu’on arrête d’interpréter l’Histoire de façon particulière et de vouloir la réécrire. Il serait bien de réviser ses manuels surtout lorsqu’on se targue d’en être un fervent amateur.

Cette région qu’on appelait la NUMIDIE, appelez à présent MAGHREB était peuplée de tribus berbères qui ont dû subir l’invasion arabe et ottomane et devoir se plier sous le joug de la charia. Voyez ce que cette ''civilisation ‘’ y a apporté au cours de ces siècles d’esclavage et d’asservissement… RIEN.

Le piratage et les razzias faites en Méditerranée ont amenés la France de devoir y mettre bon ordre d’où l’intervention l’invasion par la France en 1830 qui s’en est suivi.  A cette époque il y avait davantage de « blancs d’origine » en esclavage par rapport à d’autres ethnies. La blancheur féminine y était particulièrement appréciée ??? Cela vous l'avez oublié ???Vous ne l'avez pas lu dans vos manuels ???

Le comble de cette épopée algérienne est dans le fait d’avoir rendu ce pays aux colonisateurs arabes et non pas au peuple berbère, le véritable et seul originaire légitime de cette région, il est donc revenu sous le joug arabe… Voir la Kabylie, les Chaouias... entre autres ethnies berbères.

Bref, rien n’était comparableau passé ottoman en place par les structures modernes de gestion en place, les richesses laissées, les infrastructures, l'assainissement et la mise en valeur de ce pays créé ‘’ALGERIE’’ par la France. Parce qu'avant cet ETAT n'existait pas....

Le rôle de l’armée n’a jamais été mené complètement dans un but guerrier, même lors des événements dit de pacification puis de guerre. Mais davantage celui de protection et de construction. Et même aussi d’instruction lorsque les maîtres avaient été assassinés. Ces ‘’criminels de guerre’’ comme vous avez eu la générosité de nous baptiser, avaient, sinon cette âme de bâtisseurs comme l’ont été ceux qui nous avaient précédés en d'autres  ''colonisations'' qui ont pu être faites par notre pays. Il faudrait regarder l'autre plateau de la balance question d'équité. Au fait, l'esclavage n'a pas été inventé par les français. Il faudrait voir du côté arabe qui étaient les pourvoyeurs depuis des siècles.

L’angélisme, c’est certain, n’était pas de mise, mais face aux exactions d’en face cela a amené des réactions.

Aussi lorsque l’on veut se faire redresseur de torts, il serait bien d’éviter de prendre comme témoin des personnes partisanes dans une cause, même si elles se disent historiennes. Dans tous les témoignages jamais nous avons pu y trouver des gens qui nous représentaient réellement, Nous les Anciens Combattants, pour témoigner des faits accomplis en vingt huit mois de temps volés de notre jeunesse. Bien trop les partisans et amis de porteurs de valises pour alimenter le FLN.

Alors ce rapport de Benjamin STORA serait davantage impartial en remettant à sa place la réalité des faits en ne présentant pas une Histoire dans le sens de plaire à celui qui veut lire ce dont il a envie d’y trouver. Mais surtout en employant la désinformation du rôle de l’armée et en transformant les bourreaux en martyrs. Il est certain que c’est une manière politique de raisonner. Une saine politique aurait été plus profitable de la faire alors qu’il était encore temps et nécessaire.  Ravalez vos rancœurs envers l’armée.  Si les Harkis n’étaient pas pieds-noirs, ils avaient le cœur qui penchait pour la France, bien plus que certains français.

Nous avons été pris en otage, en tant qu’appelés, à des fins politiques pour des opérations de police sous le couvert de l’uniforme militaire. Celui qui a pris cette décision… Le caméléon MITTERRAND, dit de gauche, alors ministre de l’intérieur. Il est étonnant de constater que  les gens de gauche, donc plus près du peuple sont plus à même de faire intervenir l’armée et faire parler la poudre.

Aussi, monsieur le ‘’second chef de guerre’’, lorsqu’on emploie des termes guerriers, comme pour la covid-19 en déclarant « Nous sommes en guerre », on mesure la force des mots et on se donne les moyens,  l’entourage, mais surtout le courage pour y faire face et la bien mener. Ce qui a été loin d’être le cas. En fin de compte, on s’est retrouvé en ligne avec des fusils vide de cartouches.

Mais le pire, est qu’il n’y a eu aucun stratège pour mener à bien la bataille.

En cas de ‘’guerre’’, ou d’atteinte à la sécurité nationale il existe des moyens d’exceptions prévus par la loi pour faire appliquer décisions et stratégie. Encore faudrait-il avoir le courage nécessaire pour les faire appliquer. Ce radotage malsain fait de multiple contradictions, voir de désinformations, causent le désastre dans l’opinion à travers des médias tournant et retournant en boucle depuis 18 mois avec des « gens de source sûre » qui viennent faire y des ‘’ménages’’ et s’y faire mousser.

Les élus sont faits pour nous représenter et non pas pour y appliquer une complaisance  idéologique personnelle. Tout comme il semble dans ce pays, que le citoyen est devenu l’asservi d’une administration d’Etat pléthorique, figée, inefficace avec des avantages dispendieux, alors qu’elle devrait être au service du citoyen et non pas des privilégiés de caste.

Il serait plus édifiant de mettre de l’ordre dans sa propre maison, avec réalisme et pragmatisme, que d'aller s’occuper de celles de ses voisins et de vouloir se faire le chantre d'utopies pour glorifier son égo.

Un avis, parmi tant d’autres, d’un citoyen qui se désole de voir son Pays en plein reniement.

Celui d’un ‘’criminel envers l’humanité’’ comme il a eu le ''privilège'' de se faire qualifier, qui ne saluera pas les responsables gouvernementaux si peu reluisants tant le spectacle fourni est désolant autant que faire se peut.

A chacun sa réflexion !

 « La somme de pensées différentes forme l’opinion ».

  001 le mistigri

Le Mistigri vous salue bien

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site