010 - COMPARAISON N'EST PAS RAISON !

On n'en croit pas ses oreilles       010 -   Le 20 décembre 2010

Quand la démagogie virulente revient au galop

 L’exagération reste plus que jamais le péché mignon de la gente politicienne  de part et d’autre.. 

 D’un côté le FN qui, par provocation, compare un temps passé  de triste mémoire et des agissements déplorables d’une communauté agitée et provocatrice.. Aucun rapport entre eux.

 De l’autre la ruée dans la brèche de la diabolisation et l’invective baveuse à la bouche.. On ne s’enrichit pas de sa propre nullité en se vantant de celle des autres.

 Certains avaient pensé que la candidate à la présidence du FN allait se démarquer par un langage plus de son temps et des raisonnements plus appropriés. Hélas, il faut déchanter.. ce n’est pas avec une haine vindicative affichée qu’elle fera mieux passer le message même si beaucoup sont en accord avec elle sur de nombreux sujets.

 A trop vouloir appuyer sur le trait on ne distingue plus la ligne.

 La droite aurait pu s’inquiéter d’un discours plus  «  light  ». Se peut-elle être quelque peu rassurée, mais elle devrait très certainement devoir tenir compte des réalités vécues par le « Peuple »  misent en évidence par le FN.

 Evidemment on ne pouvait pas à s’attendre à autre chose que des réactions outrancières de la part de la gauche. Diviser pour mieux régner ou rouler les idées dans la farine est ce dont ce qu’elle sait le mieux faire. Contre vérités et désinformation en ce qui concerne l’immigration à outrance dont les débordements ne font que présager l’avenir qui se prépare pour nos enfants, petits-enfants.. l’avenir du Pays.

 Il n’y a qu’à constater ce que devient certains quartiers de la capitale, au-delà de ceux des banlieues. On se sent véritablement étranger chez soi et on vous le fait bien sentir, tant par le regard que par des paroles d’insultes.

 Que faites-vous de notre Pays messieurs les politiciens ? 

 Gouverner.. c’est prévoir, dit-on, où est donc votre prévoyance.?  qu’en est-il de votre vision pour l’avenir de notre Pays. Ceci est de votre responsabilité. Alors, assumez-la. Sinon il vous faudra rendre des comptes aux générations qui suivent. Faire du carriérisme politique n’est pas ce que nous attendons de vous mais que vous fassiez une politique responsable et sincère, sans poudre aux yeux.

 Il n’empêche pas moins que les vérités soulevées par Marine Le Pen, malgré les dénégations de la gauche, et spécialement du maire de Paris et de celui du 18ème arrondissement, ancien ministre de l’intérieur, s’avèrent être une réalité criante.

 Les politiques, des gouvernements différents, n’ont rien fait pour les endiguer, ni pour les interdire.

 Les élus locaux sont partagés entre leur volonté de ne pas voir les musulmans réduits à prier à l'extérieur, et la peur de déplaire à une partie de leur électorat s’ils leur accordent une aide trop voyante, voire acceptent de faire construire un lieu de culte. De nombreux Français, fidèles aux principes de la laïcité, ne souhaitent pas que l’Etat intervienne dans le domaine religieux. De façon plus émotive, ils ont le plus grand mal à se faire à l’idée que l’on construise une mosquée en bas de chez eux.

 Il serait temps que des dispositions fermes et courageuses soient prises pour libérer ces parties du territoire que ce sont octroyés les  islamistes.

 Une des rues du XVIII arrdt. de Paris qui sont contrôlées par la milice de la moquée du quartier.. édifiant, effarant, affligeant pour notre démocratie : (voir lien ci-dessous)

http://www.youtube.com/watch?v=Fn9mi5tnVTA&feature=related

 Rien n’oblige les musulmans à faire leur prière dans la rue, même si celle du vendredi se fait traditionnellement en communauté pour en accentuer la  ferveur.

 L’avertissement de M.  Bouabdallah Ghlamallah, ministre algérien des affaires religieuses et des Wakfs, en date du 19 juillet 2010 : « Seul l’intérieur des mosquées est fait pour les prières et si celui-ci est rempli de pratiquants, les autres fidèles n’ont qu’à prier chez eux et non pas dehors ».

 Le quotidien francophone algérien Le Temps qui publie (clic sur le lien) cette déclaration du ministre fait remarquer «  qu’il arrive, en effet, que pendant la prière hebdomadaire du vendredi, plusieurs dizaines de fidèles s’agglutinent (sic) à l’extérieur des mosquées pour accomplir leur devoir religieux à même les trottoirs jouxtant les maisons de Dieu. Ce genre de constat est visible notamment dans les mégapoles du pays, à l’instar d’Alger où les mosquées ne désemplissent pas chaque vendredi. Seulement, ce n’est pas là une raison, insiste le ministre des Affaires religieuses, pour tolérer les rassemblements des fidèles au niveau des endroits environnants aux lieux de culte. »

 Voir lien ci-dessous vous amenant à la lecture du journal algérien « Le Temps »

http://www.letempsdz.com/content/view/41852/1/

 Des propos que les autorités françaises et les journalistes feraient bien de méditer.

 Messieurs du MRAP, vous si apte à vociférer et à brandir le drapeau du racisme.. Allez-vous vous retourner contre le ministre algérien et l’attaquer en justice. ?????...

 Alors, ne cherchez pas à importer  dans notre pays des rites et des coutumes que vos pays d’origine ne veulent pas..

 Quant aux mosquées que vous voulez sur notre sol, commencez par accepter que les religions, autre que l’islam,  soient tolérées dans vos pays d’origine. Nous acceptons que sur les tombes de vos disparus y figurent le croissant, laissez donc les nôtres, sur vos sols, reposer avec leur croix ou leur étoile. Cela fait, vous serez davantage crédible dans vos récriminations sur notre sol.

 NDLR _ Votre mode de vie ne me plait pas et c’est pour cela que je ne vais pas chez vous et  je vous accorde bien volontiers la réciprocité. C'est à vous de vous assimiler à notre mode de vie, pas à nous, comme le prêche certains de vos imams.  A bon entendeur.. et laissez nous en paix chez nous. 

 

Vous savez ce que j’en dis, ce n’est juste que mon avis.. ainsi que celui de beaucoup d’autres.

A vos commentaires et bonne journée à tous.

      Le Mistigri                                                                                                                                                             

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site