041 - UN SENAT TROP DISPENDIEU

Pour les castes de privilégiées..     Toujours plus.! - 041 - Le 8 juillet 2011

Décidément, au Sénat la vie est bonne.. La vie est belle !

  -  Les privilégiés de la République s’en donne à cœur joie. Grosses bouffes, surprimes, sureffectifs indemnités, défraiements et rémunérations « number one » On n'y connait pas la crise!

- Alors que l’on demande à tous de faire des efforts dans la crise. Que plus de 50% de Français ne prendront pas de vacances par économie pour pouvoir vivre décemment ! Nos « représentants », sans complexe ni pudeur, se gavent au frais des contribuables.

- Le Sénat a décidé d'attribuer fin juin une prime exceptionnelle de 3 531,61 euros aux sénateurs ?? Cette somme correspond, selon le document de la questure, "à un rattrapage exceptionnel sur un complément d'indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) versé en une seule fois fin juin".

Rien que cela et au centime près ??

- Lorsque l’on voit ce que certain questeur se permet avec l’argent du contribuable, au Sénat, on n’en est plus au centime. C’est réellement insupportable lorsque l’on sait ce qu’une somme pareille peut représenter pour bon nombre de familles qui arrivent à peine à finir leurs fins de mois.

 - Déjà il n’était pas acceptable d’apprendre qu’en vu des prochaines élections sénatoriales, il était envisagé de créer 3 autres sièges supplémentaires de sénateurs. Cela de manière a être plus représentatif de la population qu’ils disent ??

- Plutôt une manœuvre de calcul pour que le Sénat reste à droite. Cette caste de fonctionnaires des deux Assemblées, est la plus coûteuse des danseuses de la République.

- Voir l’édito précédent « COCORI. COUAC » faisant le comparatif avec les deux cours américaines.

> Petite comparaison entre deux démocraties :

> Etats-Unis - 300 millions d'habitants, 100 sénateurs et 435 représentants (députés)> France - 60 millions d'habitants, 350 sénateurs et 577 députés (plus ceux à venir pour commodités électorales.)Si au moins on pouvait espérer qu’en changeant de gouvernement les choses iraient autrement. Pensez-vous, les places sont trop bonnes pour y vouloir changer quoi que ce soit !Et n’attendons rien des moralisateurs de gauche au vu de l’exemple qu’il vient de nous être encore donné : « Le sénateur PS du Tarn va rembourser ses frais de restaurant »- Epinglé par Médiapart pour des notes de frais douteuses, Jean-Marc PASTOR, sénateur du Tarn et questeur du Sénat, c'est-à-dire chargé de la gestion de la Haute Assemblée, a annoncé sa décision de rembourser.

- Il a reconnu avoir réglé les factures de deux repas pour un total de 2 492 euros dans un restaurant géré par sa fille "pour pouvoir manger avec ses invités dans la discrétion". "Le règlement du Sénat n'interdit pas que l'on puisse utiliser nos frais de représentation dans nos départements", s'est-il défendu. "Néanmoins j'ai décidé de rembourser ces 2 000 euros qui seront prélevés sur le prochain versement de juillet".

On serait curieux de lire le détail du repas. C’est scandaleux !

 - Le site d'informations Mediapart avait révélé dans une enquête, portant sur les avantages attachés au poste de questeurs du Sénat chargés de la gestion de la Haute Assemblée,  que le sénateur du Tarn avait fait payer au Sénat, fin 2010, ces deux factures.

- Médiapart ajoutait alors qu'il possédait des parts dans le restaurant géré par sa fille. Sur ce dernier point, Jean-Marc PASTOR a démenti.

Mais cela ne sort tout de même pas de la famille, vu que c’est la fille qui a empoché le montant des factures.

- Les questeurs, en plus de leurs indemnités normales de sénateurs, touchent une indemnité "de fonction" mensuelle de 5 170 euros brut, plus des frais de représentation de 11.600 euros par an. Pendant "mes trois ans de questure, je n'ai utilisé que 67% de ces frais. Nous pouvons utiliser ces crédits (à) Paris, dans nos départements, dans nos appartements", a souligné Jean-Marc PASTOR.

On n’est pas obligé de dépenser tous les crédits possibles si leur emploi n’est pas justifié !

Un communiqué de presse envoyé "par erreur" ???

- Mediapart avait aussi révélé qu'un "faux" communiqué de presse de soutien du président du Sénat avait été transmis par Jean-Marc Pastor au Tarn Libre. A ce propos, le sénateur du Tarn a déclaré qu'il s'agissait "d'éléments de langage pour préparer un éventuel communiqué, élaborés par un fonctionnaire de la questure et qui devait encore être soumis au président LARCHER. Une des moutures de ces éléments de langage a été envoyée par erreur au niveau du secrétariat de la questure alors qu'elle n'avait pas été validée".

- Dans un communiqué diffusé mardi après une réunion avec Jean-Marc PASTOR et les deux autres questeurs du Sénat, René GARREC (UMP) et Gérard DERIOT (UMP), Gérard LARCHER a déclaré : "Il a été acté qu'aucun communiqué de presse n'a été validé ou adressé par la présidence du Sénat concernant le questeur Jean-Marc PASTOR".

Encore heureux que la connivence de fonction n’aille pas jusque là !!

Voir la vidéo relatant l’enquête menée par le journaliste de Médiapart

http://lci.tf1.fr/politique/le-senateur-du-tarn-va-rembourser-des-notes-de-frais-douteuses-6563880.html

Coup de chapeau à Mediapart qui, ici, fait un réel travail d’investigation utile, telle comme on peut en attendre. C’est tout de même mieux que d’aller à la chasse au « scandale » supposé pour les quotas du foot.

Il n'est pas de convaincre mais d'informer pour une prise de conscience face à l’avenir qui se dessine à l’horizon pour nos descendants. Nous serons responsables d’avoir laissé faire.. Vous savez ce que j’en dis, ce n’est juste que mon avis.. Mais aussi celui de beaucoup d’autres.

A vos commentaires et bonne journée à tous.

Le Mistigri

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. elisa 10/07/2011

je vote pour toi, mon LOULOU
il y en a marre d'être pris pour des CONS...
Bises.Elisa

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site