031 - UN REMUGLE REVELATEUR

Certains utopistes tombent     de haut - 031 - Le 7 mai 2011

Lorsque des vérités d'arrières pensées apparaissent.

 La campagne du « bâton à merde » de Médiapart aura eu le mérite de faire ressortir toute l’hypocrisie que la pensée du politiquement correct avait créée en France.

 Comme il en été fait mention sur ce site, le procès en sorcellerie intenté contre les dirigeants du football français et, à présent, plus particulièrement contre Laurent BLANC, fait ressortir des vérités cachées et fait tomber certains masques.

 Le « blacks – blancs – beurs » très chers aux faux-culs de l’intégration à tous prix et censeurs de tout poil, qui s’étaient emparés de la victoire en coupe du monde en 1998 pour en faire le symbole, n’était qu’une façade affichée avec renfort de qualificatifs.

  Ce qui viendrait appuyer la thèse de clans à l’intérieur de l’équipe de France lors de la dernière coupe du monde. Mais de cela, on n’a jamais voulu le reconnaître. Très certainement il venait dérangeant de mettre au grand jour que les « blacks » y faisaient régner leur loi. !

 Le mot quota semble avoir été employé pour les bi-nationaux, et tous les trafics que cela sous-entend (voir le livre de Maryse EWANGE-EPEE)

 La question est de savoir si on doit encore accepter que des clubs fassent venir des africains avec états-civil douteux puis de les nationaliser français.

 Par principe, la double nationalité ne devrait pas exister. Si les parents ont été naturalisés français, les enfants doivent naître français sans autre choix de déclinaison. Si cela ne leur convient pas alors qu’ils refusent cette nationalité et repartent d’où ils viennent.

 Aimé JACQUET avait effectué sa sélection sur le seul critère des capacités de chacun en fonction du style de football qu’il voulait pour l’équipe de France. Il avait sélectionné 100% des meilleurs qu’il pensait pour sa conception du football. On aurait pu aussi bien parler de quotas en arguant que l’équipe de France était représentative à l’époque?? Une certaine presse doit regettée de n'avoir pensé aux quotas !

 Pourquoi Laurent BLANC et les dirigeants devraient être catalogués de racisme dans la même démarche en ayant, en vu de sélectionner le style d’équipe qu'ils souhaitent ? Il est normal de pouvoir envisager s’investir dans le recrutement pour la formation de joueurs dont ils sauront certains qu’ils restent à disposition de la sélection nationale.

 Il n’est pas normal que des français soit empêchés, s’ils en ont les capacités, de pouvoir jouer en équipe de France, les places étant limitées, pour des bi-nationaux venus de nulle part et près à retourner leur veste pour ailleurs. La fédération française et autres attachés n’ont pas pour mission de former les jeunes de nations étrangères. Ne sommes-nous pas foutu de trouver de bons joueurs en France ?? Sinon on a qu’à jouer au bilboquet. !

 Il y a un amalgame malsain fait par une certaine presse et censeurs, ceci aussi plus ou moins orchestré par d’anciens joueurs « blacks » de l’équipe de France. On connaît très bien la position de Lilian THURAM sur sa campagne revancharde envers les anciens coloniaux et esclavagistes français.

 Déjà en équipe de France il faisait plus ou moins ségrégation vis à vis de ses coéquipiers en prônant des mises en avant "border line" lors de prise de photos : « allez les Blacks on fait une photo tous ensemble » Lui qui se déclare d’égalité et de légalité, qui veut donner des leçons de comportement à tout le monde, en disant ce qu'il faut que certain fasse n’offre pas tellement de crédibilité par ses prises de positions partisanes.

 Patrick VIERA, né au Sénégal venu en France à 8 ans avec sa famille, d'un père gabonais et d'une mère capverdienne, a bien vite pris position contre Laurent BLANC. Pas très reconnaissant vis à vis de son pays d’accueil, naturalisé par opportunité footbalistique et double national. Peut-être a-t-il toujours la rancœur d’avoir été évincé de l’équipe de France alors qu’il s’y croyait indispensable à perpétuité. Et Serge LAMA pour faire le trio.

 Quand les  « quotas » étaient à l’avantage des blacks, on n’a pas trop entendu d’échos de la part des censeurs et autres politiquement corrects. Et à ce moment on ne pouvait même pas dire que l’équipe de France n’était pas représentative de la population française sans se faire cataloguer de racisme.

 Pour répondre aux propos de Lilian THURAM, on emploiera sa formulation : quand on est noir, on n’est pas plus autorisé à faire du racisme à contrario. Il avait enclenché le prosessus du black contre le blanc (sans jeu de mot) qui a continué en équipe de France et explosé en Afrique du Sud. Avec le sélectionneur de l'époque les choses ne pouvaient qu'empirer.!

 Il fait plaisir de constater que Laurent BLANC reçoit le soutien de ses anciens coéquipiers : Christophe DUGARRY, Bixente LIZARAZU, Marcel DESAILLY.

 Quand-est-ce que certains cesseront de pourrir le climat social en France en déformant la moindre parole et y voir le pire sous chaque mot ?

 L’intolérance des sois-disant tolérants me fait souvenir de la fameuse phrase « Il est interdit d’interdire » Ces gens là portent leur propre contradiction en eux-même et dans le moindre de leur propos à force de vouloir tout censurer.

 Quelles satisfactions éprouvent-ils à patauger cette fange qu’ils répandent ?? Ils créent le terreau sur lequel pousse tout ce dont ils se croient avoir l’exclusivité de dénoncer. Ils vont à l’envers de ce dont ils souhaient.  Et ce n’est pas avec des émissions radios, au parti-pris affiché, telle que les GG qui les rendrons plus crédibles. Aboyer fort pour un oui ou un non ne donne pas raison ni ne convaincra personne !

 Halte à l’angélisme chronique des « beaux penseurs » et autres »politiquement corrects ».

PS_A force de crier au loup sur la possibilité de candidatures à tendance communautaire qui pourraient nous tomber dessus, nous voici rattraper par la réalité. Un certain Partick LOZES du (CRAN) président du Conseil Représentatif des Associations Noires. Né en 1965 à Porto Novo au Bénin est un militant associatif. En1979, la famille de Patrick LOZES s'installe en France à Creil.

 Il veut faire campagne pour que le droit des noirs soit préservé. ?? qu’est-ce ce que cela a à voir avec une élection présidentielle concernant TOUS les Français? On avait une Christine BOUTIN, démocrate chrétien. Démocrate OK, mais pourquoi chrétien ?? La porte est ouverte à tout un tas de déclinaisons possibles par communautés ethniques ou religieuses qui pourront venir embrouiller la démocratie républicaine.

  Qu’en pensent les censeurs et autres politiquement correct ???

 Il n'est pas de convaincre mais d'informer pour une prise de conscience face à l’avenir qui se dessine à l’horizon pour nos descendants. Nous serons responsables d’avoir laissé faire.. Vous savez ce que j’en dis, ce n’est juste que mon avis.. Mais aussi celui de beaucoup d’autres.

A vos commentaires et bonne journée à tous.

Le Mistigri

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site