063 - IDEOLOGIE PERVERSE

 La "normalitude" en action - 063 - Le 12 juin 2012

Après l’enfumage.. l’embrumage !

elegance-de-trierweiler.jpgSi cela est la " NORMALITE ".. C'est pas la classe !

  Et c'est pas le dernier qu'on se prendra pendant 5 ans !

Et on recommence d' entendre le sempiternel refrain de la gauche, « alerte au fascisme » dans sa peur que les voix du FN se portent à droite.

La gauche a droit de ratisser large des trotskistes aux communistes ( drôle d’amalgame) du vert tendre au vert caca d’oie (vert et rose à rouge) et même des islamos-trotskistes à la sauce MELENCHON. Et cela ne l’empêche pas de taper du pied du côté du FN ( prétexte des brebis égarées ??) Mais il est EXPRESSEMENT INTERDIT à la droite de bouger d’une oreille vers le FN !

Il y en a assez de cette dictature gauchiste, donneuse de leçons qu’elle s’évite de s’appliquer à elle-même.

Se targuant d‘une moralité « supérieure » et aux principes républicains irréprochables qui lui donneraient le droit de superviser toute la politique française et de dicter à chacun sa conduite à suivre. ? Et lorsque l’on voit que le second secrétaire du PS n’est autre que Harlem DESIR on peut se poser bien des questions sur l’irréprochabilité du PS.

La prétendue antifasciste Martine AUBRY « dit la mère tape-dur » oublie le bourrage des urnes, voir l’annulation de certains votes de manière autoritaire, dont elle a bénéficiée lors de son élection comme secrétaire au PS pour évincer sa « meilleure amie » Ségolène ROYAL auprès de laquelle elle accourt à la Rochelle, avec sa nouvelle AMIE, l’arriviste Cécile DUFLOT qui a envoyé Eva JOLY se ramasser une veste mémorable. De vraies vipères ces nanas.

D’ailleurs les femmes en politique sont pires que les « machos » masculins et pour preuve, la réaction de Valérie TRIENWEILER qui n’apprécie guère que la Ségolène tape du pied en direction de son HOLLANDE président pour qu’il prenne ouvertement position en sa faveur. Ce qu’il fait par l’intermédiaire de Martine AUBRY envoyée en délégation à La Rochelle. Ou bien est-ce une tactique à double détente ? Double jeu du PS tellement affûté en duplicité ?

 Réaction du pitbull de l’Elysée, Valérie TRIENWEILER : Elle prend ouvertement  position pour le concurrent de Ségolène, Olivier FALORNI, sous prétexte d’appréciation personnelle.

Pas partageuse la Valérie et il faudra que le François révise sa tactique pour un ménage à trois. Comme il aime assez batifoler, peut-être tentera-t-il sa chance avec Anne HIDALGO, 1ère maire adjointe à la mairie de Paris. Il paraîtrait qu’il y aurait semé quelque graine alors qu’il était encore avec Ségolène. Sous son air bonasse, il a du tempérament le Flanby.

Il est vrai que l’Elysée enclin tant soit peu au batifolage. Il ne faut pas oublier sa destination première ! L’ombre de la marquise POMPADOUR, la favorite de LOUIS XV, persiste sur cet hôtel aux plaisirs qu’il lui avait donné en cadeau.

Le Flanby commence à collectionner les casseroles, lui qui avait tant promis et prôné la « NORMALITE!  Mais cela fait autant de bruits que certains « bling-bling » Mais étrangement si peu relayés par les médias.?

*- Un ministre de la justice, Christine TAUBIRA qui, de manière unilatérale, remet en question les mesures prises contre les mineurs âgés de 16 à 18 ans qui, étant multirécidivistes, se jouent de la justice en profitant d’une irresponsabilité pénale non dite.

- Ce même ministre qui trouve des excuses pour les actes anti-français qui se sont produits le soir du deuxième tour de l’élection présidentielle, entre autres drapeaux brûlés ou foulés aux pieds, pour motif : soir de liesse ???

*- Le ministre du logement Cécile DUFLOT, dite «  madame pétard » qui prône la déculpabilisation du cannabis.  Reprise par le gouvernement, elle dit avoir parlé, non pas en tant que ministre, mais comme un chef de parti ???? C’est quoi ce bazar, ce gouvernement ( provisoire ) de guignols ou chacun applique ses desiderata personnels ???

Cela doit être ce qui est  " NORMAL " aux yeux  des moralistes gauchistes !

*- La demi-mesure concernant l’âge de départ à la retraite, qui ne concerne en somme que ceux qui sont arrivés au plein de leurs trimestres de cotisations. Où est-elle la retraite annoncée à cors et à cris à 60 ans ???

Ce qu’elle est belle la politique vue de la gauche.. On n’a jamais le temps de s’ennuyer. Le Flanby qui voulait de la « NORMALITE »..! Et on en est qu’au début ! Sa fausse modestie et son orgueil vont en prendre un sacré coup !

En ce qui nous concerne, NOUS, électeurs, que les petits chefs politiques de tous bords se gardent pour eux-mêmes les conseils de moralité qu’ils se plaisent à diffuser. Nous sommes suffisamment majeurs et réfléchis pour avoir un discernement avisé !

Nous n’avons pas besoin des HOLLANDE ou AUBRY nous dirent qui nous devons élire au nom de la « pensée républicaine » Eux qui n’ont pas hésité à brader leurs pays en allant solliciter les voix islamistes dans leur soif du pouvoir. Connaissent-ils ou font-ils semblant de ne pas connaître ce fascisme islamique qui ravage le monde actuellement ?

Le fascisme, ce sont aussi ces militants de Front de gauche, venant de l’extrême gauche de triste mémoire,  qui agressent Nicolas Dupont-Aignan devant l’ambassade grecque ou les militants du Front national sur les marchés. Le fascisme de gauche interprété par MELENCHON, esprit revanchard et totalitaire prêt à vendre père et mère dans sa haine envers ceux qui lui résistent ou le contredisent. Même le PS ne trouve pas grâce à ses yeux.

Le fascisme de minorités noires, que la gauche défend, et qui vous bombarde à la moindre occasion de " sales blancs " de " racistes " ou bien à travers le regard haineux que vous décochent des salafistes barbus avec lesquels la « mère tape-dur » fait son miel électoraliste. Nonobstant  leurs prières illégales, quand des fanatiques, dans les rues de Paris, appelaient à l’égorgement des juifs.

Le fascisme est loin d’être du côté de ceux que l’on montre du doigt depuis des décennies pour désunir la droite et créer un climat nauséabond comme le PS a su le faire durant la campagne présidentielle..

« N’en déplaise à Martine AUBRY, le péril fasciste n’est absolument pas du côté de Marine Le PEN, ni du Front national. Quitte à la faire hurler, nous ajouterons que le principal rempart au fascisme aujourd’hui, c’est de barrer la gauche afin qu’elle ne développe pas son hégémonie sur tout le pays pour nous inonder de ses idéologies aventureuses et sectaires. Inutile de sommer François COPE de voter socialiste contre les patriotes, au nom d’une imposture appelée « front républicain » (Riposte Laïque). »

Que la droite ne soit plus assez bête pour tomber une énième fois dans ce piège grossier ! Ce n’est pas quelques sièges gagnés par le FN qui mettront la Patrie en danger. Les électeurs sont assez clairvoyants par eux-même pour détecter d’éventuelles dérives si elles devaient se révéler.

Sa réalité doit-être, sans réserve ni stupidité morale, de faire barrage à la gauche avec toutes les forces de droite. Ne nous trompons pas d’ennemi. Il est à GAUCHE.. Pas à droite !

Le piège fonctionne depuis déjà trop longtemps, ayons le courage d'en sortir !

Et la meilleure manière de connaître la vérité c’est de mettre le FN devant ses responsabilités.. Après on pourra se baser et parler sur des faits réels. ! Non pas sur des fabulations mitterandiennes !

Alors.. UMP et FN stopper votre guerre des phrases assassines car beaucoup d'électeurs de droite aimeraient qu’une entente puisse se faire dans l’intérêt de tous et surtout.. Des électeurs ! Nous saurons être vigilants !

Vous savez.. Ce que j’en dis ce n’est juste que mon avis.. Mais aussi celui de beaucoup d’autres ! Soyez-en certains !

Le Mistigri

Le 12 juin 2012                                                                                                                  

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site