067 - GOUVERNEMENT PIPEAU

GOUVERNEMENT PIPEAU   - N°67 - Le 23 septembre 2012Gelatine3.jpgPAROLES...PAROLES...PAROLES..!

 

A  Monsieur  «  Moi Je... »-  président de la « normalitude »

Où en est votre promesse du non cumul des mandats ?

Pas contents vos « COMPLICES » défenseurs du pauvre, de la veuve  et de l’orphelin.

Touche pas à ma soupe ! Ils ne veulent pas partager les places qu’ils occupent.

Et cette proposition sur les cumulards à ce qu’ils n’encaissent plus qu’un seul mandat sur tous ceux qu’ils détiennent, ne serait-ce déjà pas une avancée dans la "normalitude" ? Vous ne semblez pas pressé d'y acquicser mais pour ce qu'il en est des impôts, ce n'est pas l'inspiration quivous manque.

Des économies.. ? Faciles! Il suffit d’entendre le bon sens de la ménagère qui ne dépense pas plus qu’elle ne gagne et ménage l’avenir de sa famille ? Et cela sans avoir fait ni l’ENA ou HEC !!! Le seul endettement autorisé est pour l'investissement, ce qu'avait fait l'ancien gouvernement, mais vous avez déjà tapé dans cet emprunt pour alimenterr vos utopies idéalistes !

Commencer par supprimer un tiers de vos ministres en surnombre, 39, alors que sous le gouvernement précédent il n’y en avait que 25. En diminuant  la smala qu’ils trainent avec eux il y a de quoi d’économiser sérieusement.

De même que pour le Sénat avec son statut pour «  noblions de la République »

Les petits copains-coquins et copine-coquines ont été suffisamment récompensés (es) et certains (es) assez montré leurs incompétences. Lorsque l’on entend que leur  principal intérêt est un emplacement de parking dans l’enceinte du ministère des finances, ça laisse rêveur sur la « normalitude » de vos ministres.

Des économies... Réformez l’Assemblée nationale en n’en virant un bon tiers.

Faites réformer le statut de  la Cour des comptes afin qu’elle ne soit plus que seulement consultative mais décisionnaire pour redresser les abus qu’elle constate et que vous n’avez pas le courage de sanctionner.

Remettez de l’ordre dans les errances des gouvernements précédents (des deux bords) qui ont créé ces usines à gaz appelées « Agences » dénombrées à environ 2400 qui sucent la sueur des Français.

Monsieur.  « Moi je,.. » Président de la « normalitude », vous vous moquer trop largement des Français en interprétant à votre convenance vos   promesses fumeuses. Il est vrai que le sens des mots n’est pas le même qu’ils soient prononcés à gauche ou à droite.

La réalité vous a rattrapé et sous des mots gauchisants, vous faites du Sarkosisme camouflé en enveloppant de formules ampoulées le vide désolant de votre programme.

Rendez-vous compte du tollé venu de la gauche et relayé par la presse si un ministre de l’intérieur de droite avait pris les mêmes décisions que monsieur WALLS concernant l’interdiction de manifester des extrémistes musulmans. On aurait crié au scandale en invoquant un viol de la liberté d’expression. Egalement pour les roumains qui désolent notre Pays par l'importation d'un mode de vie où les enfants sont élevés et instruits dans la délinquance.

Ayez le courage d'aller demander des comptes en Roumanie et en Bulgarie, d'où ils sont originaires. Ces pays touchent des millards d'€ de l'Europe pour qu'ils les prennent en considération. Où passe cet argent ?

Il ne me semble pas avoir entendu la droite aller à l’encontre de ce bon sens. Rappelez-vous l'incompétent, ancien ministre de l’intérieur et maire du XVIII° Arndt. de Paris qui tolérait « les culs en l’air » dans les rues pour la prière du vendredi conduits par une bande de fanatisés. Cela était également une manière détournée de manifester. Ce sont toutes ces lâchetés politiques qui créent le ferment de l’intolérance.  Celui-là avec ses parti-pris pro immigration en a convenu qu’elle n’était pas la panacée

Mais il semblerait que vous commencez à entendre, et l’Europe aussi, les alertes que nous vous lançons depuis des mois envers la sourde invasion des islamistes.

Arrêtez de vous  donnez des airs de matamore plein de certitudes. Vous semblez, vous-même,  si peu y croire lorsque vous les  exprimez. Vous ne donnerez plus le change encore bien longtemps. Remisez votre prétention, car il ne suffit pas d’avoir soif de reconnaissance plus le change même à vos plus fidèles

Vous fonctionnaires, qui avez toujours vécus aux crochets de la Société civile. Non seulement vous n’apportez aucune richesses au Pays mais  vous les freinées par votre immobilisme et vos raisonnements sclérosés
 Au gouvernement y règnent les Enarques au cursus universitaires et des études supérieures aux frais de l’Etat.

Vous ne faites que vous servir  du système et de vivre à ses dépens et vous entrez dans la vie active mais protégés par le système de co-optage qui vous dirige vers les grandes administrations.

Vous n’êtes que des théoriciens qui avez épongé des connaissances  dans un milieu de potaches... Que connaissez-vous de la vie active ? De ces gens qui prennent des risques pour enrichir le Pays, de ces ouvriers, employés et cadres d’entreprises, qu’en connaisse-vous pour vous permettre de venir, de votre petite hauteur prendre des décisions pour des gens et des métiers que vous ne connaissez même pas.

L’ENA (Ecole Normale Administration), ce que beaucoup de pays nous ont enviée et qui aurait pu être une immense chance de bonne gestion pour notre pays à été déviée de son but et en est même devenu pernicieux. Elle sert surtout à faire des politiciens professionnels qui sclérosent l’économie française par leur petite vue et leur intérêt personnel. Ainsi que ces fameux et fumeux "grands-patrons" de mutinationales.

De patron... vous n'en avez aucune qualité, vous ne prenez aucun risque et ne comptez que sur le travail des autres. Vous n'êtes qe de simples dirigeants surpayés et même pas au mérite. Vous n'avez pas le courage  d'un vrai patron qui s'engage dans une entreprise avec son propre capital, voir ses crédits en gageant son patrimoine et la sécurité de sa famille.

Au fil des ans des castes se sont instaurées, non seulement à la sortie de l’école, mais même à l’intérieur où elles se constituent pour mieux s’opposer par la suite au gré des administrations dans lesquels se retrouveront les récipiendaires.

C’est une des raisons pour lesquelles vous vous en êtes pris autant à Nicolas SARKOSY, qui lui était issu de la Société Civile. La confrérie veut conserver ses prérogatives et n’acceptent pas trop les francs-tireurs.

S'il y a une réforme à faire c’est bien  là qu’il faut y aller voir en premier. Obliger chaque diplômé d’effectuer un minimum de temps, deux ans au moins dans une entreprise civile avant de pouvoir postuler dans un poste public. Il yen a bien d’autres encore, mais celles-là on n'est pas près de les voir, du moins pas avant les prochaines élections municipales ? Hé oui, votre courage se limite à votre calcul de se préserver la place au chaud. Enfin de compte, l’état de la France vous est moins important que de préserver les intérêts de la gauche.

Quoique vous en disiez ou pensiez de lui, vous êtes loin d’égaler Nicolas SARKOSY qui, lui, a su défendre ses convictions jusqu’au bout et assumer ses engagements vis à vis des français même si les circonstances économiques ne s’y  prêtaient  pas et que vous semblez découvrir si soudainement alors que les aviez toujours niées. Vous avez surfé sur une vague que vous n'avez cessé d'alimenter "l'anti Sarkosysme" Derez-vous capable de mieux faire ??????

C’est pour cela également que certains de vos amis à l’Assemblée (75 pour l’instant) battent des pieds et des mains pour instaurer le vote des étrangers. Hé, oui... Si votre immigration chérie n’avait pas été là pour l’élection présidentielle vous seriez encore à vous morfondre au PS avec ce qui pourrait vous rester d’amis.

Quoiqu’actuellement vous n’en  comptiez pas tellement malgré la pléthore de ministres qui grèvent davantage la gestion du gouvernement.

PS_ Parlez-nous de votre caprice automobile pour votre intronisation, Combien cela nous a-t-il coûté. ? comme si le parc automobile n’était déjà pas assez fourni.

Ce que je vous en dit est juste mon avis... Mais je le partage avec beaucoup d’autres !

Le Mistigri                                                                                                                                                  

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site