076 - Les DUETTISTES

Pas facile d’imiter les Artistes

laurel-hardy.jpgLes François de l'UMP -  076 - Le 26 octobre 2012 

laurel-et-hardy-1.jpg

laurel-hardy.jpgIls ont voulu nous amuser...Alors on leur fait un peu d'humour !

MessieursCOPPE et FILLON, imiter les clowns demande des qualités de comiques dont la gauche a, elle seule, le secret.

Avaient-ils besoin d’aller se fourvoyer dans un tel numéro, surtout face à ces journalistes « bobos », dont le seul but était de les piéger. On avait qu’à voir le rictus narquois, plein de sous-entendu et de parti-pris de PUJADAS pour deviner que le piège  « à conneries » était en place pour coincer les deux compères. Pourquoi avoir voulu donner ce plaisir à cette nomenklatura journalistique, du " politiquement correct " et faux-cul par excellence ? 

Apparemment ce genre de duel n’avait d’intérêt que pour les partisans de droite. Alors pourquoi aller se fourvoyer dans une galère où ils avaient plus à perdre en se mettant en évidence devant le Pays pour une affaire interne concernant la nomination du secrétaire général de l’UMP. Ne s’étonnons pas du peu d’audience que cela a eu. Le cinéma d'art et d'essai de la gauche fonctionne mieux... Ils ont les vedettes pour cela !

Rien de bien révélateur dans ce genre de « sport », un partout, balle au centre, tant les pistolets étaient chargés à blanc. Ils n’ont rien dit de plus qu’ils n’ont déjà dit depuis des mois dans leurs meetings. Les journalistes en ont été pour leurs frais, le clash ne s’est pas effectué entre les deux compères. Vraiment sans intérêt dans ce faux débat pour les non adhérents de l'UMP.

Il en ressort en interne, pour les adhérents de l’UMP, que François FILLON semble avoir plus de sympathisants de son côté. Il cultive, avec une tranquillité affichée, une légitimité de droit qu’il se veut devoir hériter après avoir été à la tête aux affaires pendant cinq ans. Mais un peu "mou du genou" dans l'instant, il semblerait qu’il se soit trompé d’élection. Ce n’est pas celle de l’élection pour la candidature à la présidence de la République mais simplement celui de premier secrétaire de parti politique.

Jean François COPPE parait davantage opportuniste, direct et plus combattif. S’il semblerait que les journalistes ont davantage ménagé François FILLON, il n’en n’a pas été de même pour Jean François COPPE qui s’est fait « assiéger » par ce Jeff VITTENBERG,  qui n’a cessé d’aller à la pêche de la faute ou du mot qui tue. Ceci avec une telle insistance et l’aide du judas PUJADAS qui aurait dû se montrer davantage impartial. Mais quand on va tendre le cou au boucher, il faut s'attendre à voir surgir des pointes acérées de dessous la table.

Cela peut être révélateur pour la suite concernant le comportement de  l’opposition face à un gouvernement complètement à la dérive, voire à la ramasse, pour essayer que soit minimisée la casse qui se prépare.

Jean François COPPE a su tenir bon et démontrer, sans se laisser déborder, en replaçant bien dans leur contexte la réalité des vérités qui sont celles de bien des français dans leur vie de chaque jour. Il faut cesser de laisser le FN avoir l’exclusivité de dénoncer toutes les vicissitudes qui pourrissent leur vie. Ainsi ils auront l’impression d’être écouter et mieux pris en compte par les politiques. Ils n’iront pas voir ailleurs ceux qui  jouent de ce chapitre pour s’attirer des électeurs.

Une élection ne doit pas se baser seulement sur des sentiments de sympathie ou d'antipathie, on voit où cela nous mêne en ce moment, mais de la force intellectuelle et de la volonté à s'employer en fonction des situations qui se présentent.

Deux hommes de qualité, sans aucun doute, et très complémentaires. Mais s’il faut dés à présent conduire fermement l’UMP, prenons le plus décidé, le plus volontaire pour contrer la catastrophe qui se prépare pour le Pays. Par contre, au moment de la présidentielle, le candidat pourrait être celui qui a la meilleure expérience des affaires, avec son « complémentaire » comme premier Ministre.

Mais surtout évitons les guerres intestines et les dérapages internes comme cela se passe au PS. Plus la droite sera unie et solidaire, plus elle inspirera confiance et incitera à cette fameuse « tournante » du pouvoir.

Vous savez, ce que j'en dis, c’est juste mon avis… Mais aussi celui de beaucoup d’autres !

Le Mistigri                                                                       

 

7 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site