075 - REPENTANCE tri repetita

On se fabrique une conscience à bon compte !

Mr "MOI JE" voila ce à quoi ressemble vos protégés   -  075 - Le 23 otobre 2012

diapositive37.jpgNe nous demandez pas de nous associer à votre idéologoie !

Ce qui est dérangeant dans cette démarche, c’est l’impression ressentie qu’on fait endosser à tout le Pays, un sentiment strictement personnel.

En six mois de temps on ne peut pas dire que les choses ont beaucoup avancées  pour mettre le Pays sur des rails et dans la bonne direction. Par contre les desiderata personnels de  Monsieur « JE », à travers sa concubine, ses vacances, ses voyages, ses jubilations dans le « SARKO ONE » tant décrié, avec toute sa cour, à New York aux frais de la princesse. Tout dans les apparences pour se faire valoir et assouvir son égo. On  peut dire que la plastronnade  est réussie, mais pour ce qu’il s’agit du fond  des réalités, c’est « clopinettes  »

Mais là, il y a quelque chose qui fait déborder la coupe ! Des actes de contrition permanents pour faire joli dans le décor de sa carrière, ça suffit !!!

Autant celle qui concernait les agissements du gouvernement français sous l’occupation, les Français pouvaient s’en sentir pleinement concernés par la responsabilité de la France. Il y avait là complicité de génocide et de crimes contre l’humanité.

Si nous devions remonter à l’époque des gaulois on ne cesserait d’en faire chaque jour. Il n’y a qu’en France qu’on applique cette pratique sado-maso pour se donner bonne conscience. Sous prétexte de l’époque du colonialisme, la France y  va de sa culpabilisation qui justifie les vagues d’envahissement venant d’Afrique.

Bien des pays qui ont eu leur même époque, et dans des conditions bien moins humanistes que celles de la France,  n’ont jamais éprouvé quelconque besoin de se flageller. Sachons faire la part des choses, le colonialisme n’a pas été que négatif pour beaucoup de pays colonisés. Il en revient qu’à eux-mêmes d’avoir su en tirer le profit, de l’acquit des infrastructures crées chez eux et de l’avancée de civilisation et technologique qui leur avait été inculquées. L’indépendance et l’assistanat leurs ont été donnés. Après cela devenait leur responsabilité.

Le Président SARKOSY, résumait bien l’évolution de ces pays en disant qu’ils avaient laissé échapper leur chance de rentrer dans l’histoire. Beaucoup n’ont pas été capable d’hisser leur niveau et de prospérer dans le monde du 20ème siècle, et du 21ème siècle. On ne peut pas assimiler aussi facilement une forte évolution en à peine un siècle alors que les pays évoluées ont mis des millénaires à se construire.

La est la question : Aurait-il fallu les laisser évoluer en parallèle à leur rythme tant le fossé, comparativement, était immense. ?

A monsieur le Président de la normalitude socialiste

Monsieur « JE » dans votre zèle de « normalitude » vous essayez de vous démarquer par une originalité plutôt malvenue. Le laxisme de la gauche française aurait-elle permis et supporté, en 1961, l’arrogance du FLN de vouloir manifester  après tous les attentats qu’ils commettaient et avaient commis en France ?

Des appelés, qui n’avaient rien demandé à personne, se retrouvaient en Algérie, et certains y laissaient leur vie (30 000), pour faire la sale besogne que les politiques de l’époque avaient provoquée. Et il aurait fallu laisser faire en France ce dont pourquoi des jeunes de 20 ans perdaient une partie de leur jeunesse ou  mourraient pour une cause qu’ils n’avaient pas choisie et ne comprenaient pas.

Je vous accorde le droit de repentance vis à vis de tous ces jeunes dont on ne parle jamais. Commencez par faire votre méa culpa pour vous excuser de la situation que vous, politique, aviez laissé se créer en Algérie et que vos erreurs ont amené à pourrir la jeunesse de centaines de milliers de jeunes appelés. Peut-être est-ce trop vous demandez, à moins que la vie de tous ces jeunes valent moins que la vie d'une poignée de terroristes algériens ou pro qui manifestaient sur notre sol..

Ne me répliquez surtout pas que vous n’y étiez pas car je vous répondrai que vous faites partie de ceux qui, pour des raisons politiques et d’égo personnel, n’hésitez pas à entrainer des milliers de personnes dans des aventures périlleuses pour lesquelles vous ne prenez pas le moindre risque et dont vous lavez trop facilement les mains.

N’argumentez pas votre démarche par de faux chiffres incontrôlables repris par une certaine presse de gauche, communiste, de  l’époque, non plus en vous référant à leur propagande  qui ne se sont pas gênés de déformer la réalité. Des centaines de noyades ??? Pourquoi pas des milliers. Il faudrait auditionner les riverains de l'époque ! Par contre, si on ne peut se permettre de faire de comparaisons douteuses, je rappellerai tout de même l'éxécution de près de 150 000 Harkis.!

Tout comme ce qui s’est passé au métro Charonne, et dont j’ai été le témoin oculaire, habitant le quartier à l’époque. Les personnes qui, malheureusement, ont trouvé une fin tragique, ne provient pas de la charge direct des gardes mobiles. Ceux-ci venaient de la place Voltaire. Ils s’étaient arrêtés, regroupés sur le bd à la limite de la rue de Charonne. Ils on amorcé un mouvement en avant qui a créé une certaine panique.

 Dans l’affolement des gens qui ont voulu trouver refuge dans le métro. Malheureusement, , la grille était fermée et les personnes se sont entassées créant l’écrasement de certains. Alors qu’ils auraient  pu se disperser par la rue de Charonne, des deux côtés, et le bd Voltaire. Ce dont personnellement j’ai fait. J’étais seulement de passage sur le bd Voltaire lorsque les événements se sont passés !

Alors, votre repentance opportune pour satisfaire votre égal algérien BOUTEFLIKA, vous pouvez juger de la considération que beaucoup de français peuvent y apporter. Les familles des jeunes appelés morts du fait du cynisme politicien. Elles n'ont même pas eu droit à la moindre assistance, telles les familles   d'engagés à présent. Alors épargnez-les en évitant de leur montrer combien vous importe peu la mémoire de ce qu'elles ont dû subir.

Personnellement, je vous demande repentance pour les agissements de votre modèle, le président MITTERAND, qui en 1954, comme ministre de l’intérieur, n’a pas hésité à mobiliser de jeunes appelés pour aller faire un travail de « flicage » qu’il n’était pas capable d’assumer.

Cela occasionné par une politique qui ne voulait pas accepter la représentation égalitaire des algériens dans leur Pays. Et maintenant vous nous demandez de nous excuser pour les incompétences que vous, politiques, avez commises loin des valeurs humanistes dans lesquelles et avec quelle facilité vous vous drapez.

Et puisque, implicitement, vous mettez en avant des pensées socialistes, allez-y de votre repentance pour vous excuser des toutes ces dérives idéologies pernicieuses de gauche qui ont été le paravent de bien des vicissitudes dans le monde en apportant endoctrinement et dictature.

Si vous voulez rendre un hommage qui vous honore, allez porter votre repentance pour tous les harkis abandonnés par la France et qui ont été assassinés par le FLN parce qu’ils ont eu le tort de faire confiance aux politiques. Vous vous êtes servis d’eux, tout comme des appelés, pour assouvir vos desseins politiques sans plus vous en soucier par après. En tant que politique, vous êtes complice de ce génocide.

Honte sur vous si vous allez vous agenouiller devant un des pires représentant du FLN qu’est BOUTEFLIKA. Après cela ne vous attendez pas à quelconque considération. La France ne se trouvera pas grandie en perdant l’orgueil de son passé et de ses tradition par votre abaissement pitoyable.

Il est vrai qu’à travers votre politique, la France devient déjà l’avènement de toutes les lâchetés, de tous les renoncements. Et nous en sommes qu’à six mois de votre « règne » Avec ce que vous nous préparez, dans quel état en sortira notre société à la fin du quinquennat ?

Juste un mot pour terminer, La République, la Révolution ne sont pas votre propriété, et vous n’avez pas à vous en donner l’exclusivité. Arrêtez d'en faire votre pré-carré exclusif. Jamais les mots de « républicain », « citoyen » n’ont été autant employés et galvaudés depuis l’avènement des socialistes en 1981 qui ont ébranlé les bases de notre société. La modestie est une vertu qui évite bien des encéphalites !

Prononcez-les moins souvent et agissez davantage !!!

Ce que je vous en dis est juste mon avis... Mais aussi celui de beaucoup d'autres.!

Le Mistigri

 PS: Je tenais à signaler qu'une partie de mes propos tenus dans cette page, sont recoupés dans une interwvevw de Marine LE PEN dont je n'avais absolument pas eu connaissance avant d'écrire cet édito. Ceci démontre que  le FN n'a pas le monopole des pensées de bon sens et réalistes  qui sont celles de bon nombre de français. Il est aberrant que les partis de droite ne veulent en tirer les conclusions qui s'imposent. Ce n'est pas parce que c'est le FN qui met le premier en avant ces vérités qu'elles doivent en devenir sulfureuses et sa propriété exclusive. Quand la droite và-t-elle se sortir du piège de la gauche en se laissant accuser de "marcher dans les pas du FN" Qu'elle continue à nier des évidences criantes, dont le FN fait son miel et ce sera une nouvelle fessée.

Je précise que je n'ai pas d'adhésion au FN et que je ne me sens pas frontiste pour autant. Le bon sens et celui du sens des réalités suffisent à me faire mon opinion !

Le Mistigri  

Lien de l'interview de Marine LE PEN sur RFI & France 24 :--->   RFI - France 24 - 17/10/2012

                          

 

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site