053 - BEAUX PARLEURS.. PAS PAYEURS

051 - Ce qu'il est bon de savoir -  Le 19 avril 2012

Village-gaulois.jpg

Gardons notre bon sens

                                                                Synthèse spéciale élection

Avant de faire son choix pour les élections il serait bien que l'on sache certaines choses sur certaines personnes qu’on va élire qui peuvent un jour se retrouver à diriger le Pays.

En sombrant dans l'intox qui s'est exercer depuis le lendemain de l'élection 2007  au lieu de voter pour des idées, beaucoup s'en vont aller voter uniquement contre quelqu'un et non plus à travers des idées ou un programme politique réaliste

 Après les lynchages médiatiques nous en somme  à une espèce d’hallali pour terrasser celui que l’on ne veut plus voir en place.

C'est de l’auto- exaltation, entretenu par des envolées de voix haineuses qui n’ont rien à faire  dans des débats démocratiques. Tel un Jean Luc MELENCHON ou une Nathalie ARTHAUD matraquant de promesses démagogiques et irréalisables les enchantés de la gesticulation. C’est le  glaive à la main  l’invective haineuse à la bouche qu'on harangue les foules. Ca passe du rose au rouge avec la même conviction et le danger que de vielles lunes ne ressurgissent est palpable ; La faucille et le marteau sont prêt à ressortir.

Mais aux législatives il viendra mettre le bazar et cela promet pour plus tard à l'Assemblée Nationale pour la gouvernance, si HOLLANDE passait; Ca nous promet un bel avenir pour tous.

Où sont passé les IDEES dans ces faux débats à distance ? L’'intérêt du Pays est devenu secondaire dans ces règlements de compte politique. Plus aucune lucidité ne règne tant il est devenu impératif de "tuer " l’autre qui se trouve en face. Quand l’idéologie prend le dessus des réalités le froid et le souvenir des goulags se fait ressentir !

La rugosité d’une  Eva  JOLY qui ne sait même plus qu’elle est sa cause à défendre.  Elle en change comme la couleur de ses lunettes au gré d’une hypocrisie politique où seul importait le marchandage  du gâteau des législatives. Elle est la pour meubler, avec notre argent d’ailleurs, et assouvir sa haine envers ceux qui lui résistent ou ne lui plaisent. Davantage procureur que candidate.. Une campagne faite avec le Dalloz à la main et visite guidée dans une paranoïa haineuse.

Seul point positif de sa campagne, son autocritique au Cirque d’hiver. Lieu oh! Combien choisi et révélateur, imageant très bien sa campagne. Autrement dit un plantage de A jusqu’à Z. A défaut des Gaulois.. Les norvégiens vous saluent bien.

Le bombardement tous azimuts d’une Marine Le Pen qui ne se leurre pas de ses possibilités mais qui sait surfer sur certaines évidences reconnues par tous mais que beaucoup n’osent avouer à cause du politiquement correct qui musèle et fait régner une sensation de mauvaise conscience dés qu’il faut s’exprimer normalement et exprimer certaines vérités. Le FN s’est refait une certaine virginité loin des frasques navrantes de son père et de ses provocations scabreuses. Mais bien du chemin reste à faire pour se débarrasser du costume tailler par MITTERAND à son père.

On envoie les mots comme on envoie des grenades avec l’arrière-pensée que ceux-ci seront les plus meurtriers possible.

C’est du rentre dedans où tous les coups sont permis sans même aucune apparence de civilité.

Et  il y a le puritain François BAYROU plus nature que nature faisant la girouette entre la droite et la gauche. Mais à faire « sa coquette », il est plus amusant que méchant.. Il vous assassine le sourire aux lèvres en brandissant ses vérités, pas toutes fausses d’ailleurs, avec une finesse et un bon sens paysan dont il s’amuse à jouer.

Il y a une impuissance naïve dans ses « propos  de vérité » Dommage que la mère Denis ne soit plus là pour l’épauler à vouloir laver plus blanc que blanc.. Il en devient trop transparent à force de bons sentiments!

Mais il y a trop de rancune, de rancœur et d’orgueil caché pour qu’il puisse atterrir où que ce soit. Il se paie un baroud d’honneur.. Et encore avec notre argent. Mais il reviendra mettre, lui aussi, le bazar aux législatives.

Certains autres ont juste le mérite d’exister pour se donner l’illusion de participer à une aventure qu’ils pourront raconter à leurs petits-enfants. Malheureusement cela se fait encore au détriment de nos impôts.

Mais le meilleur du pire est à venir car le but à atteindre est à portée de main d’un prétentieux qui s’est forgé une conviction au gré de son lamentable cheminement politique, telle la Pucelle entendant ses voix.

A gauche,  ni MITTERAND, dont il se réfère, ni JOSPIN n’en ont fait un ministre ni même  nommé à un poste de responsabilités dans un gouvernement. Il était à l’occasion un « honorable » conseiller (branleur de service) Son seul exploit est d’avoir été le secrétaire général du parti socialiste qu’il a amené au bord de la faillite faute de courage décisionnaire.

Est-ce l’ambition de son ex-femme qui échoua en finale de la dernière élection présidentielle de 2007,  qui lui a subitement donné cette prétentieuse envie comme mu par une visitation. Ou bien seraient-ce les lazzis de ses propres « amis » qui le connaissait si bien et qui l’on baptisé de tous ces qualificatifs:

Martine AUBRY : 23/06/2011 il n’est pas fiable – 30/06/2011 - Aucune épine dorsale – Il n’a jamais travaillé.. Il ne fout rien.

Ségolène ROYAL : son point faible.. L’inaction permanente – On ne peut citer une seule chose qu’il aurait réalisé en 30 ans.

Laurent FABIUS :  Une fraise des bois ne peut cacher un éléphant 30/06/2011 – Franchement imaginez-le en  Président de la République.. On rêve. 18/04/2011

Manuel VALLS : Quand quelqu’un me dit qu’il est normal ? Je me méfie 11/06.2011

Sans cesse en train de changer d’avis – Roi des petites formules mais maître du vide. Il est commr Janus.. A double face..  THATCHER à Londres et MITTERAND à Paris. Et on en passe des meilleurs de qualificatifs tristement élogieux sur son compte.

Promesses démagogiques à qui en veut. L’endettement à tout va c’est pour maintenant. Mais il garde toujours une porte de sortie lors de ses promesses par un «  Mais autant que je le peux ! »  prudent.

Aussi quand il s’efforce d’être ferme en disant qu’il ne négociera pas avec les autres partis de gauche. Quelle hypocrisie ! Il sait très bien  que les autres de son parti  sauront le faire pour  lui sans aucune gêne.. Et certainement que c’est Martine AUBRY qui battra la mesure.

Comme le disait MELENCHON il a bienl a carrure d' un capitaine de pédalo.. Pour une France molle ! Il est la farce tranquille.. Avec autant de charisme qu’un balais.

Sous un air bonasse  il a aussi ses nerfs : " Je dégagerai tous ceux qui ne pensent pas comme moi.. Nouvelle démocratie.. Il y a du  Stalinisme qui gigote la-dessous.

Son programme est dicté par un antisarkosysme primaire, quoique qu’il s’en défende, et qui est le seul  moteur de sa campagne et motif de candidature.

En une démarche puérile il s’interdit même de prononcer le nom de son concurrent en s’en vantant comme voulant s'affirmer en caractère (…)

Son ébauche de programme est uniquement basée sur le dé-tricotage qui aura des conséquences catastrophiques dans la crise mondiale actuelle dans laquelle se débat la France.  Surtout avec des procédures de fonctionnement encore surannées malgré les tentatives de réformes toujours contrecarrer par la gauche.  Il faut les entendre à présent « vociférer » au changement.. Du « foutage » de gueule à la pelle pour exciter le populo.

Il pense rejouer les primaires de gauche où il avait revêtu la tenue du gentil sous un air placide et bonard. C’est peut-être pour cela qu’il a fait une cure d’amaigrissement car dans le duo LAUREL et HARDY, le gros c’était le méchant. Mais on le sent mal dans celui de LAUREL qui était la tête pensante du duo.

Lui qui ne cesse de hurler sur le bilan du Président SARKOSY.. Voici le sien :

En 2008 : Elu du département de Corrèze déjà endetté, ses premières mesures augmentation de 50% de fonctionnaires (cela s’appelle du clientélisme) – Achat de 5 400 Ipads.

2011 : En pleine crise il décide d’acheter 4 000 nouveaux Ipads – Bilan la dette de son département a explosé de 25%

La vie en Corrèze aujourd’hui : La taxe foncière + 6,5% - Suppression de bourse pour les étudiants – Fin des gratuités des transports scolaires – La taxe sur les permis de construire + 300% - Diminution des allocations des personnes âgées – Prestation de compensation du handicap diminué. Baisse des investissements de 60%.

Responsable des comptes du département le plus endetté de France.. Là est sa seule gloire !

Ses coreligionnaires  revanchards,  qui lui ont taillé tant de costumes, n’attendent même pas  qu'ait sonné la fin de la partie que déjà ils se sont attribué les rôles dans le prochain gouvernement.

François HOLLANDE, lui qui n’a jamais participé à une réunion ministérielle, comment va-t-il faire pour gérer la bande d’hyènes avides de pouvoir rôdée à toutes les roueries..

Après les arrangements scandaleux avec les verts pour le partage aux élections législatives des sièges à se distribuer, c’est la ruée pour se placer aux places gouvernementales avant la curée. Vous imaginez se refarcir la tronche de FABIUS- AUBRY - LANG etautres compères à la triste figure?

 On ne  compte plus le nombre de fois qu’il a prononcé le mot de président les yeux défaillants de contentement,  affichant une jouissance non dissimulée à en devenir gênante. A la limite de la pamoison. C'est fou comme l'ambition peut rendre ridicule.

Il ne suffit pas d’imiter son mentor F. MITTERAND dans le geste et l’intonation pour devenir l’égal de Machiavel. Même avec des faux-semblants de réflexion, le regard posé sur l’horizon, avachi sur son pupitre ! Il a la classe d'un pataud qui cherche son quatre heures.

Ayons raison gardée et conservons notre bon sens.

Comparons.. La France s'en sort moins mal que beaucoup d'autres pays.  Ayons cela en évidence avant de voter comme on joue au loto. Même si l’antisarkosysme primaire est devenu un leitmotiv dans cette campagne.

 On sait ce que l'on peut perdre mais on n'est pas certain d'y gagner au change..! 

 Ce n'est pas par ce que François HOLLANDE a rêvé du pouvoir suprême pour qu’il en ait la capacité. Que son rêve ne devienne pas notre futur cauchemar !!!

Prenons garde car dans la crise actuel il serait bon de remettre au goût du jour l'adage:

" On ne change pas de monture au milieu du guet "

Surtout pour enfourcher un bourricot en échange.

                                                           A   MEDITER   SERIEUSEMENT

Le Mistigri  

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site