069 - OU ALLONS-NOUS ?

Stop aux fumistes

gaulois.jpg 069 - Le 26 septembre 2012

                                                    Réflexions récurrentes sur le devenir de notre Pays

La France est devenue une immense  pétaudière multiculturelle où tous les revendicateurs de tous acabits du monde entier viennent alimenter une société au bord de la décadence qui est en train de perdre tous ses repères.

Le plus insupportable est le fait que tous ces gens ont des droits bientôt supérieurs à ceux qui ont créé et fait devenir ce qu’était devenu ce pays, avec sa propre identité  et où il faisait bon vivre.

Il était un temps où une immigration contrôlée, respectueuse du pays qui l'accueillait, tout  en gardant une partie de son identité, venait s’insérer harmonieusement dans la société française et y apportait une certaines richesse.

A présent c’est une immigration envahissante, non contrôlée, agressive, voulant imposer sur notre sol des dogmes, une religion et des manières de vivre qui ne nous ressemblent pas et  qui sont incompatibles avec notre identité nos coutumes et nos traditions. Ce n'est pas ce laxisme bienveillant, en remerciement de leur participation à l'élection présidentielle, qui va tempérer ces exactions.

Merci madame TAUBIRA pour vos prises de positions démagogiques et irresponsables. Maintenant ce sont des insultes non déguisées antisémites et xénophobes racistement anti blanc vis à vis des populations intégrées. Cela ne date pas de maintenant mais celà và ouvertement en s'emplifiant.

Cette immigration ne cesse de réclamer des droits spécifiques, se différenciant du système républicain, créant du communautarisme qui divise notre société. Il est assez pénible de devoir supporter le comportement, d'une partie de cette immigration, qui agit comme dans un pays conquit et par des injures racistes à contrario? Se sentir parfois étranger dans son Pays est intolérable. J'imagine que vous, politiques,  n'êtes pas sujet à ces attaques, vous vivez dans un autre monde. Mais il ne vous est pas autorisé d'en nier la réalité !

Tout cela est orchestré par une minorité gouvernementale qui prône un libéralisme tous azimuts inspiré par  une  idéologie puérile et  irréaliste. Elle tente de l’expliquer  par interprétations de la pensée et la philosophie du peuple français,  et en détournant l’esprit des lois.

Le pays de la révolution n’est pas la propriété d’un parti politique qui aurait, lui seul, le droit de choisir ce qui est le mieux pour le peuple Français en décidant arbitrairement  un changement  de société. Que ce parti commence à avoir une  honnêteté de pensée pour lui-même avant de penser pour autrui !

Au vu des exemples moraux qu’il nous a donné avec ces dirigeants, il est bien mal placé pour donner des leçons à quiconque en France et au monde entier (votes truqués, abus de bien sociaux, diffamation, faux procès et j’en passe des meilleurs)

On peut être charitables en acceptant une certaine charge de la pauvreté mondiale, mais pas au point à devenir complètement c..s.  Le siège de l’ONU n’est pas en France mais aux US à New York avec les organismes adéquats.

Alors merci d’y réinstaller le bureau des pleurs et des lamentations  et de d’arrêter quelque peu la rétribution des Français en les culpabilisant constamment sous des prétextes les plus variés.

Les habitants légitimes de ce pays voudraient réellement connaître, de vous politiques, le dessous de vos pensées qui n’avez de cesse de laisser entrer chaque année cette cohorte intarissable d’immigration. Même si chacun le sait qu’en France, la population s'est constituée par l'apport successif de couches de peuplement divers.

Nous ne nous trouvons plus dans ce contexte par l’arrivée en masse, l’invasion de certaines ethnies  qui déséquilibre complètement la fragilité de cette  insertion. Elles ne cherchent nullement à s’intégrer, bien au contraire,  et créent des ghettos de gens qui ne veulent que se retrouver entre eux, en dehors de la société républicaine et de mettre en œuvre des communautarismes qui veulent introduire et imposer sur le sol français une conception de vie et de mœurs qui leurs sont propres.

Nous voyons de plus  en plus dans nos rues des rassemblements de populations qui appliquent leurs manières de vivre avec ostentation dénaturant complètement l’ambiance habituelle de nos lieux publics et même privés. Nous aimerions pouvoir conserver nos usages sans que pour autant cela soit pris pour du racisme ou de l’intolérance. Il est bien joli de prôner constamment les droits qu’ont ces gens, mais alors que cela ne soit pas à sens unique et qu’on parle davantage des devoirs des arrivants envers la population en place.

Votre but… Lequel est-ce… ? Transférer  les populations africaines en France.? Sous quel prétexte ou arrière-pensée inavouée… Vous n’êtes pas sans vous rendre compte des problèmes que pose cette immigration : Pas de travail  à leur donner, ou alors du travail au « noir » (sans jeu de mot) qui enrichit une minorité de d’exploiteurs-profiteurs et qui tire vers le bas les salaires dont la référence est devenue le SMIC.

Pas de logements pour les héberger et mal adapté à leur manière de vivre qui fait que ces logements accordés deviennent vite insalubres pour non entretien. Au rythme ou l’immigration rentre, vous n’êtes pas prêts de stopper la crise du logement, même en en construisant 500 ooo par an. De grâce, calmez la DUFLOT, car celle-là elle va nous faire déboiser toutes nos forêts pour se chauffer et trouver des terrains à construire.

Votre deal avec les verts vous n’avez pas fini de le supporter, mais j’ai bon espoir que tout cela va se terminer par une empoignade vu les antagonistes en présence. Pour un faiseur de fumée vous vous êtes bien fait avoir. La DUFLOT vous a bien baladé avec son pit-bull de service, « l’agréable » Eva JOLY, et c’estbien  l’autre diplômée d’art géo qui interprète  l’hémisphère à l’envers, qui va vous glisser des peaux de bananes.

Vous qui souhaitez du changement, faites plutôt le nécessaire auprès de la représentation de Bruxelles pour que soit enfin décidée une politique sociale et fiscale qui mettrait les pays membres sur un pied d’égalité et supprimerait bien des abus qui nous pourrissent la vie. Certainement que les peuples adhérents  y croiraient davantage.

 On a de plus en plus de mal à supporter le diktat  de la commission de Bruxelles, où une bande de technocrates décident de la couleur de nos chaussettes et de bien d’autres futilités concernant notre vie courante. Cela joyeusement orchestré par la   ribambelle de lobbies qui y font leur cour. La France y siège et pour quel but d’ailleurs, on n’en a rarement de compte-rendu, seulement pour dire qu’elle ne votait pas lorsque des décisions par trop bizarre sont prises.

 C’est devenu une espèce de « grand machin » qui coûte un argent fou aux contribuables, dont on ne sait réellement plus sa réelle destination et son but. Vous qui voulez faire du changement vous feriez œuvre utile en proposant la réforme et une refonte de ce « machin » C’est la seule solution pour que les peuples européens adhérents acceptent enfin cette Europe, mais qu'ils ne veulent plus en son état actuel.

Vous qui voulez normaliser dans l’égalité et la justice, au lieu de calibrer les trous de votre pipeau allez chanter « votre normalitude » dans les endroits adéquats au lieu de pérorer comme vous le faites depuis votre retour de VACANCES où vous vous êtes plu à faire la roue et à promener MADAME de, pendant que le Pays attendait vos fameuses décisions pour redresser la situation.

Au fait, c’est vrai que vous avez une tactique particulière... Chaque fois qu’un dossier vous chatouille, vous l’envoyer en commission. Vous avez essayé d’embrouiller en faisant un audit près de la Cour des Comptes... Qui vous a bravement débouté de vos supputations d’héritage catastrophique.

Tous les dossiers chauds sont partis en commission jusqu’en 2014… Elections obligent. Où sont donc l’urgence et les intérêts de la France. ? .. Dans la poche des contribuables peut-être ?

Aussi, « Monsieur JE »  permettez-moi de vous dire que vous commencez à me donner, ainsi qu’à un bon nombre de Français, l’envie d’aller, nous… Faire la grosse commission.

PS_Pour votre Picsou de service, Monsieur MOSCOVICI, il est mensonge de dire que vous avez rendu 11 milliards € aux français en parlant de la TVA sociale alors que celle-ci, envisagée par le gouvernement précédent, n’a pas été appliquée. Mais je vous fais confiance qu’on la verra se remettre au goût du jour après les municipales de 2014.

Mais surtout, arrêtez d’être généreux avec l’argent que vous n’avez pas, surtout lorsqu’il s’agit du nôtre.

Ce que je vous en dit est juste mon avis... Mais je le partage avec beaucoup d’autres !

Le Mistigri                                                                                                                            

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site