002 mystigri marron  Le Mistigri      152 – CENSUREE ET ZAPPEE -  Jeudi 8 octobre 2015

DICTAT ET LIBERTE D'EXPRESSION ! 

Ce qu’on a appris la veille, n’est plus valable le lendemain !

Dans certains temps, voir dans des temps certains,  on apprenait que la « RACE HUMAINE » était divisée en catégorie : Noire, jaune, Blanche, et parfois on dérapait s’agissant des indiens d’Amérique de couleur rouge, voir peau rouge.

Bien des lustres ont passés (1 = 5 ans) depuis et la définition des mots ont évolués et autres  appellations ont changées de sens. Cela mit à la sauce du politiquement correct et voilà la montée aux créneaux par les bien pensants qui se sont rués sur « l’insulte »  sous entendue vis-à-vis de certains ressortissants ou habitants de notre Pays.

Nadine MORANO… Qu’alliez-vous faire dans cette galère ? On sait très bien que l’animateur n’avait que but de vous ‘’chauffer’’ pour mieux vous épingler au moindre faux pas. Connaissant votre fougue et l’habileté du gaucho de service le couac était prévu d’avance.

Une maladresse verbale dans une émission ‘’piège à cons’’ où vous vous êtes fourvoyée seule et voilà le lynchage politique et médiatique dans toute son horreur.

Le terme « race » est parfois utilisé dans le langage courant pour désigner des groupes «ethniques», géographiques ou culturels. Mais en France, à présent cela est considéré comme discriminatoire, voir comme une insulte. Mais par contre le terme ‘’raciste’’ est employé à toutes occasions sans que personne des ‘’ biens pensants’’ n’y trouvent à redire. Il devrait également ne plus devoir exister ni être employer puisque son existence dépend du premier. Pourtant les ‘’Ta race’’ avec plein de sous-entendus fait toujours fureur dans le milieu ‘’migrants’’

Si vous aviez parlez d’ethnie, mot encore usité pour désigner les différences origines humaines, cela n’aurait pas amené ce tollé. L’hypocrisie politicienne dans laquelle nous baignons depuis les années MITTERAND  fait que la forme  d’expression  d’une pensée émise passe avant le fond qu’elle veut émettre.

Tout comme semble être plus importante la question posée que la réponse que nous en attendons par le côté ‘’vedettariat’’ des journalistes des médias. Et encore lorsque ces mirlitons (tubes creux de l’information) laisse le temps à la réponse. Toujours à la recherche du mot qui tue. En l’occurrence, cela a bien fonctionné dans le cas présent.

Tout le monde a très bien compris le sens  voulu par Nadine MORANO de l’explication donnée. On a voulu en étouffer fond, pour n’en retenir que la forme. Elle disait tout haut ce que beaucoup, réellement beaucoup disent tout bas et taper la gauche où cela fait mal.

Ne nions pas qu’avant la révolution la France était de race blanche, ne serait-ce que par celle des seigneurs qui la régentaient. Ce n’est qu’à partir de la révolution que la France est devenue Nation et plus accueillante pour des ethnies venant d’Orient, du moyen Orient, voir d’Afrique en des proportions, les assimilant en les aidants à s’adapter à nos usages.  

A présent la France et l’Europe deviennent le déversoir de l’AFRIQUE et des pays du moyen Orient. Cela devient même une invasion vu la manière dont cette immigration organisée arrive avec des exigences qu’elle veut nous imposer. C’est cela qu’il faut dénoncer. Egalement ce qu’elle peut cacher derrière, l’image d’une cinquième colonne de djihadistes.

"Ce qui rentre dans l’UE, c’est une pathologie comme nous n’en avons encore jamais vue"

Le politiquement correct est venu piéger la droite, qui au lieu de s’incliner devant ce énième dictat de gauche aurait dû s’élever contre ces manipulations. Nicolas SARKOSY a oublié qu’il avait défendu ce mot ’’RACE’’ à Lyon le 17 mars 2012 en citant le préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 soit : «  Au lendemain de la victoire remportée par les peuples libres sur les régimes qui ont tenté d'asservir et de dégrader la personne humaine, le Peuple français proclame à nouveau que tout être humain, sans distinction de race, de religion ni de croyance, possède des droits inaliénables et sacrés. Il réaffirme solennellement les droits et libertés de l'homme et du citoyen consacrés par la Déclaration des droits de 1789 et les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République. » Clic sur le drapeau  drapeau-france.jpg

Etonnons-nous de voir qu'un parti se réclamant du Général de Gaulle en ait perdu la pensée, la vision. Cette citation qui fait polémique doit bien sûr être replacée dans le contexte de l'époque, celui de la guerre d'Algérie. Ceci étant, la France est un peuple européen de type caucasien d’ethnies Nordique, Celte ou  Caucasienne, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Comme la plupart des pays d'Europe. C'est un fait historique, culturel et géopolitique.

 Le general 1

Voici ce que disait le Général: " C'est très bien qu'il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France estouverte à toutes les races et qu'elle a une vocation universelle. Mais à condition qu'ils restent une petite minorité. Sinon la France ne serait plus la France. Nous sommes avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Etc... Etc..."

C'est ce à quoi Nadine MORANO faisait allusion... Où est le crime ? En dehors de l'atteinte à l'idéologie de gauche qui est en train de fouler aux pieds les traditions Françaises.

Où s’achève la liberté d’expression et où commence l’insulte ? Le mot « race », employé dans l’article 2 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, est devenu tabou. Peut-on réduire l’injure à une simple affaire de sémantique alors qu’elle se tapit d’abord dans les intentions de celui qui l’assène ? Quand François Hollande parle des « sans-dents » et Jean-Pierre Raffarin de « la France d’en bas », n’offensent-ils pas les plus démunis ? Quand Najat Vallaud-Belkacem qualifie de « pseudo-intellectuels » les philosophes Finkielkraut, Ferry et Bruckner, n’est-ce pas injurieux ? Quand Manuel Valls évoque un « apartheid territorial, social, ethnique », n’est-il pas outrancier et indécent ? Et n’abordons même pas les invectives régulières de Jean-Luc Mélenchon, ce serait trop fastidieux. (Paragraphe emprunté à Eloïse GLORIA dans Bld VOLTAIRE))

On parle de la nasse de crabes qui existe au PS, mais chez les Républicains, ce n’est guère mieux et soyez-en certains que le FN s’en frotte les mains. Grave erreur politique qu’il faudra payer un jour ou l’autre !

Le courage de ses convictions elle l’a et bien plus que certains de ses ex-amis qui ont lâché de manière honteuse une de celle qui rassemble la pensée de beaucoup de Français. Censurée et zappée par ses pairs ! Chapeau les courageux ! Continuez comme cela et vous allez vous faire du souci pour les prochaines élections. On ne peut pas se référer du gaullisme et le renier à la première occasion !

« La somme de pensées différentes forme l’opinion ».

002 mystigri marron Le Mistigri vous salue bien 

13 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site