ANALYSES - II  -  128  -  Le 4 mars 2015

EXTENSIONS DE CONFLITS  ÉTATS-POLITIQUE

Sur fond de guerre de valeurs et de civilisation. De valeurs envers les communautés musulmanes non intégristes. De civilisations envers les occidentaux.

La globalisation intellectuelle et économique est la base d’une déstabilisation de nos Sociétés. Elle est un facteur de confrontation géante, plus que de création d’un État universel qui n’aurait que des problèmes de police à régler. Cette globalisation (ou mondialisation poussée au maximum) n’est pas un facteur de paix, mais de guerre généralisée.

Voici quels sont les foyers de tension qui risquent d’interagir et de provoquer un embrasement général :

- Le problème d’Israël, insoluble, va inévitablement déboucher sur une nouvelle guerre entre l’État hébreu et ses voisins, avec, en toile de fond la révolte contre les colons juifs intégristes de Cisjordanie et la montée en puissance des organisations terroristes islamistes.

N’oublions pas que dans l’islam l’éradication totale des juifs est une priorité première et viscérale inscrite dans le Coran… Juste avant celle des chrétiens. Lisons ci-dessous :

« Ô croyants ! Ne prenez point pour amis les juifs et les chrétiens ; ils sont amis  les uns des autres . Celui qui les prendra pour amis finira par leur ressembler, et Dieu ne sera point le guide des pervers » Coran, sourate 5, verset 56.

« Quand vous rencontrerez des infidèles, tuez-les jusqu’à faire un grand carnage » Coran, sourate 4, verset 47

« Egorgez les non-musulmans où vous les trouverez » Coran, sourate 9, verset 5. Et encore bien d'autres incantations de ce genre !

Comment vivre en paix harmonieuse avec des voisins qui ne cessent de vous agiter ces confessions de foi.

Quelle analyse peut-on faire de cette aberration donnée par ces trois confessions monolithiques issues d’un même arbre, se référant dans la croyance d’un même dieu,  qui diffèrent seulement dans la forme et les manières de l’honorer. Combien de conflits, combien de guerre au nom de ces entités qui prônent dans leurs approches « paix et amour » !!!

Question de concept entre le fond et la forme. Comment faire coïncider cette corrélation qui aplanirait bien des différents. On ergotera de philosophie ou d’autres cogitations intellectuelles de savoir s’il sied à dieu si on doit avoir le cul tourné vers quel point cardinal pour l’honorer ou être assis dessus !

La seule qui est restée aux origines est le judaïsme puisqu’elle se réfère à un dieu uniquement, alors que les deux autres font davantage écho à leur prophète respectif, Jésus pour l’une et Mahomet pour l’autre.

 Mais un non retour semble être établit avec le fanatisme en guise de précepte pour combler le manque d’évolution que n’a su assumer la religion musulmane en restant arc-bouté sur des principes se disant religieux datant du moyen âge !

                                                                    
La Mecque  Le mur des lamentations     Le Vatican  

- Sans oublier que l’Iran réussira très probablement à se doter de quelques têtes nucléaires. L’éradication d’Israël est une idée fixe d'une majorité de musulmans, inscrite dans le Coran. Y compris du régime turc d’ERDOGAN, néo-islamiste et néo-ottoman. L’embrasement est programmé et les USA ne pourront pas ne pas intervenir.

- Le conflit Chine-USA dans le Pacifique, choc entre deux impérialismes de nature essentiellement économique, va déboucher sur un heurt géopolitique majeur. La Chine veut ravir aux USA le statut de première puissance mondiale. Circonstance aggravante : la tension Chine-Japon (allié des USA) ne fait que croître et ce dernier pays, travaillé par un néo nationalisme, vient de lever l’obstacle constitutionnel aux interventions armées.

- Les conflits en latence Inde-Pakistan et Inde-Chine (toutes puissances nucléaires) doivent aussi être pris en compte.

Il faut mentionner les facteurs aggravants, essentiellement économiques et écologiques, qui vont peser sur le climat, sur les ressources énergétiques fossiles, sur l’eau (le bien rare par excellence), sur les ressources minières. Le point de rupture physique se situe dans la première moitié de ce siècle. Sans oublier évidemment le terrorisme de grande ampleur, notamment avec des moyens nucléaires artisanaux, ce à quoi nous n’échapperons pas.

L’islam est le principal facteur de déclenchement d’une TGM (Troisième Guerre mondiale), dans la mesure où l’on assiste partout à la montée du radicalisme islamiste, en partie financé par l’Arabie et le Qatar, avec un ennemi implicite mais très clairement présent dans les esprits : la civilisation occidentale, à laquelle la Russie est d’ailleurs assimilée.

Les lignes de force des confrontations et des alliances seront complexes, plus encore que pendant la précédente guerre mondiale. Les zones majeures géopolitiques d’explosion sont l’Europe, l’Afrique du Nord, le Moyen Orient et, éventuellement le Pacifique. La forme de cette guerre : elle sera à foyers multiples et additionnera les guerres civiles, les affrontements interétatiques, les guérillas et les frappes nucléaires. À ce propos, l’État d’Israël est en grand

danger. Bien qu’il dispose de la dissuasion nucléaire, cela n’empêchera pas certains de ses voisins, probablement bientôt dotés de la même arme, de jouer les kamikazes et de le frapper.

On imagine le carnage…Il faut bien comprendre que les fanatiques islamisés ne raisonnent absolument pas comme les Russes et les Américains pendant la guerre froide, avec la retenue de la dissuasion mutuelle. Israël peut parfaitement être l’amorce de l’explosion générale.

La prévisible confrontation mondiale produira bien entendu une catastrophe économique, notamment à cause de la rupture des approvisionnements pétro-gaziers de l’Afrique du Nord et du Moyen Orient. Une économie mondialisée, très fragile parce que très complexe, fondée  sur les flux intenses (maritimes, aériens, numériques, etc.) tombera comme un jeu de dominos en cas de perturbation conflictuelle de grande ampleur.

La principale faiblesse des Occidentaux, surtout des Européens de l’Ouest, réside dans leur vieillissement démographique et dans leur ramollissement mental, leur passivité, leur crainte de se défendre, un syndrome qui avait frappé les Romains à partir du IIe siècle. La TGM, comme la Première guerre mondiale, pourra commencer par un évènement localement limité et se poursuivre par un enchaînement de faits incontrôlables, comme une avalanche. La TGM verra très probablement des échanges de coups nucléaires. Mais ils ne seront pas plus graves qu’Hiroshima et Nagasaki. Leurs effets seront plus destructeurs sur le plan psychologique que physique.

On pourra assister à un recul global de l’humanité, sur les plans technique et démographique, pendant plusieurs siècles. Pas du tout du fait des morts de la TGM, mais à cause de l’effondrement économique et sanitaire qu’elle provoquera. L’embrasement risque de se produire vers 2025-2035. Après, les choses pourront mettre plusieurs siècles à se rétablir. Le recul de civilisation s’est déjà produit au Ve siècle quand Rome s’est effondrée. On a mis mille ans à s’en remettre. Une pichenette à l’échelle de l’histoire. Simplement, au moment où on fête, dans une euphorie feinte, le centenaire de la Première guerre mondiale, il serait bon de se préparer à la Troisième qui se profile.

L’’animisme et son respect de la nature et des êtres vivants. « Tout ce qui existe, et spécifiquement, ce qui est vivant, recèle une âme

Peut-être qu’une autre catastrophe viendra supplanter tout cela si nous ne trouvons pas de solutions au réchauffement climatique.

L’homme, décidément, est doué pour se créer l’envers du paradis qu’il pourrait se donner sur cette terre.

NOTES. Un certain Carl Schmitt expliquait : ce qui compte le plus en politique et en polémologie (science de la guerre), ce n’est pas la définition que l’on se donne de soi-même mais celle que donne l’ennemi de nous-mêmes, selon ce qu’il perçoit.

(Certainement une base de réflexion sur laquelle A. HITLER s’est appuyée)

PS_ Extraits d’analyses d’origines non spécifiées et de réflexions personnelles qu’il serait souhaitable, pour ceux qui veulent « jouer à gouverner », de s’en inspirer pour leurs jugements avant de prendre des décisions à l’emporte-pièce comme il est trop souvent le cas (répétition).

« La somme de pensées différentes forme l’opinion ».

  Le Mistigri vous salue bien.

 

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. Le Mistigri 11/03/2015

J'ai seulement voulu faire remarquer qu'une religion, qui ne devrait que prôner " amour et paix " que dans celle-ci il existe des concepts de tueries, de meutres, d'éxécutions, d'assassinats. Cela sous le prétexte d'une charia qui permet ces genres d'exactions comme il s'en produit dans plusieurs pays actuellement. Du fait que cela soit possible dans la pratique de cette religion qui crie sa volonté de domination du monde, ne soyez pas surpris que je ne présente pas les quelques mansuétudes quelles donnent à ceux qui se plient à son dicktat.
Cordialement.

2. Alexis 06/03/2015

Que d'optimisme dans cette tribune !

a propos des sourates du coran cité (et choisies avec choix afin de justifier les amalgames), vous pouvez lire l'analyse suivante : http://www.sunnisme.com/article-les-versets-du-coran-qui-commandent-de-tuer-73790066.html

Vous auriez pu citer les versets suivants également, mais bizarrement vous ne l'avez pas fait (pourquoi faites vous la propagande des islamistes???) :
1. « Supporte avec patience les propos des infidèles et au moment de les quitter, prends soin de ménager leurs susceptibilités ! » [Sourate 73, verset 10]

2. « … fais donc preuve d’une noble indulgence » [Sourate 15, verset 85]

3. « Ne discutez avec les gens du Livre (Juifs et Chrétiens) que de la manière la plus courtoise » [Sourate 29, verset 46]

4. « Appelle à la Voie de ton Seigneur avec sagesse et par de persuasives exhortations. Sois modéré dans ta discussion avec eux » [Sourate 16, verset 125]

5. « Sois bon envers les autres comme Dieu l’a été envers toi ! Ne favorise pas la corruption sur la Terre » [Sourate 28, verset 77]

6. « Ne prends pas un air arrogant en abordant tes semblables et ne marche pas sur terre avec insolence car Dieu n’aime pas les vaniteux insolents » [Sourate 31, verset 18]

7. « Dieu ne vous défend pas d’être bons et équitables envers ceux qui ne vous attaquent pas à cause de votre religion et qui ne vous expulsent pas de vos foyers. Dieu aime ceux qui sont équitables » [Sourate 60, verset 8]

8. « Et s’ils (les païens) renoncent (à vous combattre), alors ne leur témoignez plus d’hostilité, sauf contre ceux qui ont un comportement inique » [Sourate 2, verset 193]

9. « Et s’ils (les ennemis) sont enclins à la paix, accède à leur requête » [Sourate 8, verset 61]

10. « Et si l’un des non-croyants demande ta protection accorde-la afin qu’il écoute la parole de Dieu puis fais-le reconduire en lieu sûr » [Sourate 9, verset 6]

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site