AUX LARMES CITOYENS

   CA Y EST… NOUS Y SOMMES !  - 122 – Le 8 Janvier 2015

Charlie hebdo

Fusillade dans les bureaux de Charlie HEBDO.

On pouvait s’y attendre, mais pas à ce point,  même si Charlie HEBDO poussait  la provocation au maximum concernant les intégristes islamiques. Utilisant par là le droit à la liberté d’expression mais aurait-il fallu tenir compte davantage  que l’appréciation de la liberté d’expression n’est pas forcément l’apanage de primaires aux pensées moyenâgeuses.

Ce n’est pas faute d’avoir envisagé à plusieurs reprises dans des éditos, sur ce site, les conséquences de provocation excessive dirigée vers des mentalités sectaires face au laxisme de nos dirigeants envers une immigration non contrôlée qui se sent autorisée de vouloir imposer sa conception de vie dans un pays qui l’a accueillie.

 Houellebecque    

Les médias, tout spécialement du service public, ont on essayé de démentir dans des termes démagogiques les analyses du dernier livre d’Eric ZEMMOUR ‘’ Le suicide Français ’’ et tout dernièrement Le livre ‘’ Soumission ‘’ de l’écrivain Michel HOUELLEBECQ, ont la réponse la plus formelle à leurs dénégations.

Bravo à France –inter pour les propos d’un journaliste bobos qui se croit au-dessus du lot ainsi qu’à I-Télé qui a censuré et interdit d’antenne E. ZEMMOUR, mais qui n’a rien d’étonnant lorsque l’on écoute le ton et le parti pris d’opinion de certains de ses journalistes. Intolérable sur des chaines qui vivent avec  l’argent des contribuables.

En amont des méfaits d’un  Mohamed MERAH, trop de tolérance,  de laxisme, et de manque de vigilance ont  été la politique des gouvernants. Cela a laissé  la porte ouverte à l’endoctrinement et le tissage de réseaux islamiques sur le territoire français.

 Le citoyen lambda pouvait s’en rendre compte par des comportements de jeunes issus de l’immigration voir de jeunes immigrés ou nouvellement naturalisés, agressifs, insultants, voir racistes qui ont commencé à se manifester avec une assurance de plus en plus affirmée.

 Une difference   

On a laissé s’installer, se  propager et s’enraciner des ramifications d’intégristes par l’intermédiaire de mosquées et d’imans intégristes financés par des pays islamiques. Les autorités n’ont  pas  de suite envisagé l’ampleur de cette lèpre qui envahissait nos banlieues et qui diffusait ses pensées intégristes. On a minimisé des cas, du moins pour le public, en déclarant que cela n’était que le fait d’éléments isolés. A force de leur trouver des excuses pour éviter de faire des vagues, ils se sont confortés dans leurs raisonnement débiles te pris leurs délires pour des réalités.

Lorsqu’on a commencé à prendre conscience de la réalité sous jacente  les dispositions des djihadistes  avaient déjà évoluées à travers internet. Avec bien du retard  on s'est aperçu que les recrutements ne passaient plus uniquement par les imans repérés. La semence subversive avait fait son chemin.

De plus, la France, par sa politique et ses interventions dans les pays islamiques, malgré une prise de position ouverte pour les Palestiniens de Gaza, et une politique hostile envers Israël s’est créé une animosité sérieuse vis à vis des milieux djihadistes dans plusieurs pays arabo-musulmans. Ses nombreuses interventions dans des conflits ouverts avec ceux-ci n’ont pas mis notre Pays dans une position sereine avec les intégristes de l’intérieur comme avec ceux de l’extérieur..

Il s’en est résulté que l’endoctrinement, dont l’importance est passée plus ou moins inaperçue s’est soudain révélée comme une calamité avec des ramifications et des filières qui ont dépassé l’imagination de ceux qui devaient la contrôler.  On s’est retrouvé loin des cellules repérées sur lesquelles on était censé pouvoir intervenir, pour se retrouver devant des filières organisées et gérées de l’étranger  travers des réseaux internet.

Aussi nous nous retrouvons devant différents cas d’espèces qu’il v être difficile de gérer. Des kamikazes du type MERAH, individualistes et imprévisibles. Des cellules de deux ou trois individus qui décideront soudainement de faire un « coup d’éclat  » comme il semblerait qu’il en fut un aujourd’hui après le carnage du Canard enchainé. Et puis des cellules dormantes, plus ou moins repérées si elles proviennent de stages dans des pays en effervescences (Afghanistan – Syrie – Lybie – Mali – centre Afrique – Algérie – Pakistan - Irak) et autres. Et puis il y a ceux qui n’ont jamais migrés mais qui se sont instruits sur le sol français et qui s’auto-radicalisent.

 Voeux   

On n’a pas pris les moyens humains et matériels assez tôt pour endiguer dés le départ, mais surtout il semble qu’on n’a pas assez prévu et ni envisagé  les évolutions possibles dues aux gouverner c’est prévoir, dit-on, mais apparemment les politiques au coup par coup nous mis  la merci de bien des éventualités du fait qu’on ne peut déjà mettre un policier derrière chaque suspect reconnu. Il semble, à priori’ que cette « opération » soit le fait de personnes isolées. Mais cela donne un ressenti encore plus grand d’insécurité.

Alors faudrait-il prendre des mesures plus radicales. L’expulsion de ceux possédant la double nationalité qui ont des comportements ambigus,  un choix plus drastique pour l’attribution de la nationalité française ? L’expulsion pour les multirécidivistes par la création d’une carte à points pour les permis de séjour, supprimé à la troisième condamnation et reconduite  à la frontière                       

 On ne vient pas en France pour faire n’importe quoi, car que si on y a des droits, on y a aussi des obligations. Comme la bigamie et autres anomalie en contradiction avec nos us et coutumes. Le respect des autres ne  comporte pas le reniement de ses propres valeurs et l’adaptation et l’intégration ne doit pas se faire à l’envers.

En résumé l’avenir ne semble pas rose surtout si les bobos et les bien pensants humanistes ne modifient pas leur façon d’aborder les problèmes à venir. On ne peut pas encore voir un ministre de l’intérieur se féliciter que pendant la nuit de noël il n’y a eu, cette année que 1180 voitures de brûlées au lieu de 1225 l’année précédente. On croit marcher sur la tête lorsqu’on entende de telles satisfactions.

Faut pas s’étonner que Le Ran-tan-plan qui dirige le pays ait toujours l’air béatement satisfait malgré  le bazar qui y règne, allant même jusqu’ envisager de se représenter si une embellit venue dont on ne sait d’où venait comme l’archange Gabriel venant annoncer non pas une naissance mais une renaissance venue d’ailleurs. QUEL CULOT… UN PEU GONFLE LE FLAMBY !!!

 Et lorsqu’il dit de ne pas nous inquiéter car il prend ses responsabilités ??? Point d’interrogation… A part de faire sa valise qu’elle autre responsabilité est-il capable d'en prendre ??? Et de plus il se croit rassurant en nous disant qu’il reste près de nous malgré les problèmes que nous traversons ??? Celui-là, si on le fout à la porte on a intérêt, auparavant, à blinder les fenêtres.

Ne parlons pas de son discours de fin d’année. Complètement à l’ouest en ce qui concerne nos préoccupations premières. Passe rapide sur chômage vu le chou blanc des promesses antérieures. Davantage intéressé par son rôle de   « chef de guerre »  De son image à l’étranger, où il fait marrer tout le monde lorsqu’il est en visite vu qu’il ressemble plutôt à Zavatta qu’à un chef d’État. Il aurait peut-être pu faire un ministre des affaires étrangères ou des armées, mais certainement pas Chef d’État. Et dire qu’on est à mi-chemin du quinquennat et qu’il tient à s’incruster… On va avoir besoin de bottes d’égoutier pour continuer à patauger dedans.

De tout coeur     

L’année démarre bien mal pour la démocratie. Une pensée attristée pour ceux qui se trouvaient là au mauvais moment, journalistes, policiers et autres moins connus Rendons-leur  un hommage et pensant à ceux qu’ils ont laissés, famille ou amis. Quelque part nous sommes tous des CHARLIE, même si nous n’avons pas leur talent et leur humour et leur esprit de liberté. Mais aussi au nom de la liberté d’expression et de la démocratie. Nous n’oublierons pas leur souvenir par l’esprit qu’ils nous ont laissé..

Bien tristement à tous.

Le Mistigri

 PS_ Si on accepte que la presse dans son ensemble puisse s’indigner de ce fait, qu’elle réfléchisse, pour certains, de ne pas censurer et museler ni de faire d’amalgame envers  ceux qui ont le courage de dénoncer la tendance hégémonique (domination sans partage) de certains extrémistes accueillis et résidant sur notre sol. Marre également des questions tendancieuses systématiques de certains journalistes lorsqu’ils interviews des leaders de droite.. Qu’ils ne se trompent pas de cible en ce moment !

 Ne vous en déplaise, messieurs les faiseurs d’idées, nous sommes dans l’UNITE NATIONALE concernant ces instants d’horreur !!!

 

10 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. Le Mistigri 20/02/2015

Bonjour,
Merci Nicole pour vos bons voeux et je vous souhaite en retour, avec un peu de retard, les meilleurs choses que vous espérez pour cette nouvelle année.
Comme on peut le constater ceete nouvelle année n'a pas commencée sur les meilleurs auspices. Et, hélas nous pouvons nous attendre à d'autres mauvaises surprises tant nos "chers politique" ont agi pour que cela se produise.
Bien cordialement.

2. Nicole (site web) 20/01/2015

Bonjour Guy, et merci pour cet article qui fait suite à tous ceux, très clairvoyants, qu'on pouvait déjà lire sur votre site depuis longtemps.
Ce qu'une majorité de français redoutaient depuis plusieurs années nous tombe dessus comme une chape de plomb à cause de la politique de l'autruche que nous subissons de quinquennats en quinquennats. Nous pouvons être fiers de l'unité nationale dont ont fait preuve les français, mais pas aussi fiers de nos hommes politiques dont la seule volonté est de conserver à vie leurs privilèges..
Néanmoins, je vous souhaite une bonne année 2015 avec ... beaucoup d'espoir , de courage, et la santé qui va avec !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site