Le Mistigri  184 –  IGNARES AND CO  -  Le 18 février 2017

Les INVASIONS DE L’AFRIQUE DU NORD et de la FRANCE

Après quelques siècles de paix relative sous l'autorité de Rome, le littoral ad'Afrique du Nord passe sous l'autorité de Byzance, héritière de Rome. Mais voilà que font irruption en 680 les armées de l'islam sous la conduite du célèbre OQBA compagnon du Prophète.

Pénétration musulmane

La conquête arabe, à partir de la base de Kairouan, en Tunisie centrale, se révèle ardue du fait de la résistance opiniâtre des Amazigh). Ceux-ci perpétuent le souvenir d'une héroïne, la KAHINA qui combattit avec succès les troupes du général OQBA.

D'après les récits tardifs du grand historien musulman Ibn KHALDOUM, la KAHINA, de son vrai nom DEHIA, était une Berbère des Aurès d'origine juive (son surnom aurait la même racine que l'hébreu Cohen). Nombreux en effet étaient en Afrique du nord les Berbères convertis au judaïsme depuis le début de notre ère.

Par réaction contre les exactions des gouverneurs arabes, les autochtones se rallient au kharidjisme, une secte musulmane qui évoque le protestantisme chrétien par son puritanisme et son rejet de la hiérarchie.

L'Afrique du nord est brièvement unifiée au XIe siècle par les Almohades venus du Maroc qui s'emparent du royaume berbère de Bougie et écrasent les Arabes de la tribu des BANU HILAL, venus d'Égypte un siècle plus tôt. La décomposition rapide de l'empire almohade entraîne à nouveau le fractionnement de l'actuelle Algérie en royaumes rivaux (Tlemcen, Bougie...).

Les Espagnols en profitent au début du XVIe siècle pour prendre pied dans les ports : MERS el KEBIR, ORAN, BOUGIE, Le PENON (en face d'ALGER). Menacé, le roi d'Alger appelle à son secours des corsaires, les frères Barberousse.

En 1516, ces musulmans d'origine albanaise s'installent à Alger. Ils évincent le roi et, quatre ans plus tard, instituent la Régence et se placent sous la protection virtuelle du sultan d'Istanbul. Ils s'allient à l'occasion avec François 1er pour combattre l'empereur Charles Quint et favoriser les desseins du roi de France en Italie.

Alger, après la disparition en 1546 du dernier des frères Barberousse, reste sous la domination des corsaires, qu'ils soient musulmans ou renégats (chrétiens convertis à l'islam). Les Occidentaux prennent très vite l'habitude de les appeler BARBARESQUES   bien qu'ils ne soient pas de souche locale. 

Le Dey, qui représente le sultan à Alger, est assisté de janissaires de diverses origines (soldats d'élite de l'armée ottomane. Leur nom français est une déformation du turc Yeniçeri qui signifie «nouvelle milice». (Grâce à ces fantassins disciplinés, voire fanatiques, experts dans le maniement du sabre et du mousquet, reconnaissables à leur bonnet de feutre blanc, les sultans turcs purent s'emparer en quelques décennies de la péninsule des Balkans et de toute la rive sud de la Méditerranée (à l'exception du Maroc)... Les enfants de ces janissaires et des femmes berbères ou arabes donnent naissance à la communauté des OULOUGHIS près de TLEMCEN...

Un petit rappel d'histoire très intéressant, C'est pourtant notre histoire !   

Joseph Savès

Les musulmans sont entrés pour la première fois en 714 dans ce qui était la France de l'époque.

Ils se sont emparés de Narbonne, qui est devenue leur base pour les 40 années suivantes, et ont pratiqué des razzias méthodiques.

Ils ont ravagé le Languedoc de 714 à 725, détruit Nîmes en 725 et ravagé la rive droite du Rhône jusqu'à Sens. En 721, une armée musulmane de 100.000 soldats mit le siège devant Toulouse, défendue par Eudes, le duc d'Aquitaine.  
Charles Martel envoya des troupes pour aider Eudes.
Après six mois de siège, ce dernier fit une sortie et écrasa l'armée musulmane, qui se replia en désordre sur l'Espagne et perdit 80.000 soldats dans la campagne. 

On parle peu de cette bataille de Toulouse parce qu'EUDES était mérovingien. Les Capétiens étaient en train de devenir rois de France et n'avaient pas envie de reconnaître une victoire mérovingienne.  

Les musulmans ont conclu alors qu'il était dangereux d'attaquer la France en contournant les Pyrénées par l'est, et ils ont mené leurs nouvelles attaques en passant à l'ouest des Pyrénées.
15.000 cavaliers musulmans ont pris et détruit Bordeaux, puis les Pays de la Loire, et mis le siège devant Poitiers, pour être finalement arrêtés par Charles Martel et Eudes à vingt kilomètres au nord de Poitiers, en 732.  

Les musulmans survivants se sont dispersés en petites bandes et ont continué à ravager l'Aquitaine. 
De nouveaux soldats les rejoignaient de temps en temps pour participer aux pillages. (Ces bandes n'ont finalement été éliminées qu'en 808, par Charlemagne)  
Les ravages à l'est ont continué jusqu'à ce qu'en 737 Charles Martel descende, au sud, avec une armée puissante, et reprend successivement Avignon, Nîmes, Maguelonne, Agde, Béziers et met le siège devant Narbonne.  Cependant, une attaque des Saxons sur le nord de la France obligea Charles Martel  à quitter la région.  En 759 enfin, Pépin le BREF reprit Narbonne et écrasa définitivement les envahisseurs musulmans.

Ces derniers se dispersèrent en petites bandes, comme à l'ouest, et continuèrent à ravager le pays, notamment en déportant les hommes pour en faire des esclaves castrés, et les femmes pour les introduire dans les harems d'Afrique du Nord, où elles étaient utilisées pour engendrer des musulmans.  La place forte des bandes se situait à FRAXINETUM, l'actuelle GARDE-FREINET (le massif des maures). Une zone d'environ 10.000 kilomètres-carrés, dans les Maures, fut totalement dépeuplée.    

En 972, les bandes musulmanes capturèrent Mayeul, Abbé de Cluny, sur la route du Mont Genèvre. 
Le retentissement fut immense.  
Guillaume II, comte de Provence, passa 9 ans à faire une sorte de campagne électorale pour motiver tous les Provençaux, puis, à partir de 983, chassa méthodiquement toutes les bandes musulmanes, petites ou grandes.  

En 990, les dernières furent détruites. Elles avaient ravagé la France pendant deux siècles……  

La pression musulmane ne cessa pas pour autant. Elle s'exerça pendant les 250 années suivantes par des razzias effectuées à partir de la mer. Les hommes capturés étaient emmenés dans des camps de castration en Corse, puis déportés dans les bagnes du Dar al islam, et les femmes d'âge nubile dans les harems. Les repaires des pirates musulmans se trouvaient en Corse, Sardaigne, Sicile, sur les côtes d'Espagne et celles de l'Afrique du Nord.  

Toulon a été totalement détruite par les musulmans en 1178 et 1197, les populations massacrées ou déportées, la ville laissée déserte.  
Finalement, les musulmans ayant été expulsés de Corse, Sicile, Sardaigne, du sud de l'Italie et de la partie nord de l'Espagne, les attaques sur les terres françaises cessèrent mais elles continuèrent sur mer par des actions de pirateries. 
 

*** Ce n'est qu'en 1830 que la France, exaspérée par ces exactions, se décida à frapper le serpent à la tête, et à aller en Algérie détruire définitivement les dernières bases des pirates musulmans. Ce fut l’origine et la raison de notre présence en Afrique du Nord.

« La France n’a pas colonisé l’Algérie. Elle l’a fondée »

On l’oublie souvent mais l’identité algérienne n’existait pas avant 1830.

Ce qu'il y a de frappant, c'est qu'entre 714, la première entrée, et 1830, l'écrasement définitif des pirates barbaresques, il s'est écoulé plus d'un millénaire, ce qui montre qu'ils ne renoncent jamais...  

En 1962, La France  a laissé un pays moderne, avec une entité qu’il n’avait  pas lors de l’arrivée des « FRANÇAIS COLONISATEURS ».  Civilisé, structuré à tous les niveaux sociétales qui, hélas, depuis ont bien périclités sous le dictat du FLN toujours au pouvoir, cela malgré le cadeau du Sahara et de son pétrole. Il y en a été de même dans divers pays d’Afrique où la France s’était implantée. Si depuis plus de 50 ans ces pays n’ont sus  saisir leur chance malgré aides et assistance, ils n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes.

 Une guerre n’est jamais propre et moins encore une guerre civile. Des exactions il y en a eu de part et d’autres. La barbarie n’a pas été du côté, comme se complaisent à l’exprimer certains ‘BOBOS’ incompétents idéalistes. Ils n’ont  qu’à constater comment les faits nous sautent à la figure lors des guerres actuelles au Moyen Orient.

Le plus dérisoire de la situation présente est que ceux qui traitent la France d’ex-colonisateurs sont eux-mêmes des envahisseurs colonisateurs depuis des sicles. Les habitants légitimes du Maghreb sont les berbères qui étaient là bien avant les romains.

Les arabes sont venus en envahisseurs comme ils l’ont été en Espagne, en France, en Italie et dans bien d’autres endroits. Et toujours dans des conditions désastreuses dignes du moyen âge. Ils ont subis le joug de l'Empire Ottoman que veulent ressuciter les intégristes musulmans.

C’est en connaissance de l’Histoire de notre Pays que nous pourrons anticiper l’avenir et prévenir les problèmes annoncés. Aussi, lorsque nous avons des dirigeants de la trempe d’un François HOLLANDE ou futur, comme un Emmanuel MACRON on a du souci à se faire pour notre avenir.  

L’inculture sur certain pan de notre Histoire est rédhibitoire pour un homme politique.

DANGER « La France est le pays européen avec la plus importante population musulmane qui augmente très rapidement  avec l’immigration de peuplement et la natalité. »

Ignorer l’histoire, c’est s’apprêter à la revivre !  “ Eux “ ils savent ce qu’ils veulent ... nous pas !!!  

On demande aux ignorants de l’Histoire de ne pas leur faciliter les choses.

Sauf un changement radical de politique “ Français, vous n’avez encore rien vu,  le pire viendra  bientôt. HELAS ! ‘’

A chacun sa réflexion !

 « La somme de pensées différentes forme l’opinion ».

002 mystigri marron Le Mistigri vous salue bien.

Certains passages historioques au début de cet édito ont été empruntés à Joseph SAVES

Concernant la REPENTANCE un édito a traité le sujet : N°75 du 23/10/2012

PS_ Lien à visiter : ABSOLUMENT RECOMMANDE

https://www.youtube.com/watchv=lghZQSfhDWY&ebc=ANyPxKrUmgjntDkL6JRN1RWNuG1NDkRLaaEBD46_pbnzXdJvqzvcMVbALK_fM6QBjDmWsN07FGHWDD5zom4z-jVmiOvBebtL1g

 

 

 

13 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site