Le Mistigri  178 – NAUSEES  -  Le 02 février 2017

Un mot à mettre au pluriel tant cette curée médiatique nous amène à des réflexions

qui n’honorent pas notre Pays.

Ces  révélations nous procurent bien des désillusions avec les précisions apportées sur des pratiques  qui se confirment, et dont les Français se doutaient.

Le système politique mis en place par le général de GAULLE a été perverti par les partis alors qu’il avait été justement pensé pour éviter qu’ils puissent gangréner la vie politique comme avec la chient-lit de la IVème République dans la guerre des partis qui rendaient le Pays ingouvernable...

L’assemblée nationale a évolué de façon pléthorique, le Sénat également,  ouvrant un marché d’empoigne pour les places d’élus, donnant à penser que la porte était ouverte à tous les excès de supériorité, et d’être comme en Cocagne afin d’y trouver fortune.

Des castes régnantes se sont créées en se donnant tous  pouvoirs pour se voter à elles mêmes des avantages non justifiés sur le dos de ceux qu’ils sont censés représenter, les électeurs et contribuables.

 Le carriérisme Ad vitam æternam est inadmissible. Deux mandatures devraient être un maximum pour éviter toutes accoutumances et tout le débordement qui s’est installé dans la politique en France. Seul cumul acceptable celui d’être maire d’une ville ‘’maximum cinquante mille habitants’’ avec une autre mandature. Au-delà les villes sont assez importants pour un emploi à plein temps et se faire entendre dans les sphères supérieures

Au-delà de ce système décrié par les Français, il est intolérable de ne pas entendre un seul des politiques interrogés reconnaitre les dérives bien connues d’eux-mêmes qu'ils  pratiquent eux-mêmes ou qu'ils connaissent leurs existences.

Il leur semble d’avantage ennuyeux que François FILLON se soit fait prendre les doigts dans les pots de confiture, que de dénoncer la dérive par la présence de ces pots alléchants. Car si on n’avait pas mis ces pots sur l’étagère, personne n’aurait été tentée d'y mettre les doigts. Il semblerait que beaucoup les y mettaient, au su de tout le monde sans que cela soit dérangeant pour personne.

Il y a donc urgence à rendre les fonctionnements du pouvoir transparents et de contrôler l’utilisation de l’argent des contribuables. Revoir si les montants alloués sont bien justifiés et ne sont pas détournés à des fins personnelles. Et lorsqu’on entend des élus admettre que rien n’est plus normal d’utiliser l’argent des contribuables qui leur est alloué, comme bon ils leurs semblent, sans aucun contrôle ni comptes à rendre. On peut voir où le bât blesse dans ces prises d’habitudse ! Alors que l’on crie haro sur François FILLON c’est sur une grande partie des élus des deux chambres sur lesquelles on crie à travers lui..

Concernant le SENAT on sait ce qu’il en est et malgré maints rapports et écrits sur cette institution… RIEN NE BOUGE !

Il suffit  de voir les mêmes éternels élus, réélus, par clientélisme se créant des importances qu’ils n’ont pas en se croyant indispensables dans des jeux de rôles affichés sclérosant le système à leur compte et empêchant le renouvellement normal en monopolisant l’espace (entre autre un ancien président du Sénat).

« L’affaire FILLON » n’est que le haut de l’iceberg dans les habitudes de moralité et de déontologie qui règnent dans le fonctionnement des élus  en politique. On se doute bien que si cette « affaire » éclate au moment des élections,  cela n’est pas le fait du hasard.

Qu’on ne prenne pas les électeurs pour des demeurés. Cette affaire ancienne, déjà dénoncée par MEDIAPART il y a près de quatre ans, réactivée par Le CANARD et instruite en urgence n’est pas le fait du hasard !

Les radios ou les chaines médiatiques à tendance de gauche (toutes pour ainsi dire) se gobergent à saturation de cette affaire. On peut voir le montage d’interview à sens unique, argumentant à charge, par des questions posées pour se gargariser du bug. Mais on ne pose pas les vraies questions dont on aimerait connaitre les réponses.

Il se trouve une émission qui se veut être un relais des évènements politiques, « C A VOUS » avec une ‘’vedette’’ médiatique sui sévit sur France Inter, davantage pitre que vrai journaliste qui, en présence du directeur du CANARD, n’a même pas pensé ou voulu lui poser la question… ‘’POURQUOI RESSORTIR CETTE AFFAIRE CONNUE A CE MOMENT DE LA CAMPAGNE’’.

Un peu de pudeur vis-à-vis des Français qui sont saturés d’entendre maintes et maintes suppositions répétitives à longueurs d’antennes sur cette affaire qui fait le bug. De voir ou d’entendre des journalistes se faire procureurs du ‘’soldat FILLON’’ tout en précisant, hypocritement, qu’il faut prendre en compte la présomption d’innocence  trop heureux d’avoir un os à ronger ??? C’est quoi aussi cette justice à vitesse variable selon les personnages et les circonstances ???

A chacun sa réflexion !

 « La somme de pensées différentes forme l’opinion ».

002 mystigri marron Le Mistigri vous salue bien.

PS_ Ca vient de tomber alors que je rédigeais cet édito... Enfin

Suite à une pétition nationale  A 20h00 ce 1er février, " l’Assemblée nationale a voté à l'unanimité l’obligation de casier judiciaire vierge pour les candidats à une élection locale, présidentielle, législative ou sénatoriale "
Cette victoire, c’est d’abord la nôtre : celles des membres de Contribuables Associés, et plus largement des Français.

Mais on ne précise pas si ceux déjà en place devront  se désister. C’est sur que cela laisserait pas mal de chaises vides.

 

15 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (5)

1. Le Mistigri 04/02/2017

Je connais le programme de DUPONT-AIGNANT et connaissant le bonhomme cela serait intéressant. Mais hélas, il ne sera que représentatif comme à d'habitude.

2. CT 03/02/2017

Tout cela est aussi du pain bénit pour Dupont-Aignan...(qui va progresser au premier tour mais de façon sans doute insuffisante)

3. Le Mistigri 03/02/2017

Bonsoir
Si, hélas, cela devrait se produite je suis pour le choix de cet autre candidat BAROIN.
Cordialement.

4. CT 02/02/2017

LA SITUATION DE FILLON EST MORALEMENT INTENABLE.
IL DEVRAIT PROPOSER DE SE RETIRER AU PROFIT DE BAROIN, à mon avis la meilleure carte à proposer (ancien ministre dans des postes importants, président des maires de France...) Un homme très habile et susceptible de réaliser un important consensus, connaissant les arcanes du pouvoir mais représentant une modernité et un renouveau certains...A lui de reprendre aussi le programme Fillon

5. CT 02/02/2017

UN PREMIER PAS VERS UNE MORALISATION INDISPENSABLE.
Je soutiens qu'après deux mandats à une même fonction élective importante on atteint en effet son niveau d'incompétence.
D'ailleurs pour ces fonctions il n'y a ni formation initiale, ni formation continue, ni "recyclage"... (en dehors de la méthode Poutine)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site